Accueil Chronique de concert Main Square Day 2 : Triggerfinger + Mai + Kaiser Chiefs + The National + Yodelice +Moby + Kasabian + Arcade Fire + Aloe Blacc + Two Door Cinema Club + The Shoes
Dimanche 25 juin 2017 : 10230 concerts, 24481 chroniques de concert, 5162 critiques d'album.

Chronique de Concert

Main Square Day 2 : Triggerfinger + Mai + Kaiser Chiefs + The National + Yodelice +Moby + Kasabian + Arcade Fire + Aloe Blacc + Two Door Cinema Club + The Shoes

Main Square Day 2 : Triggerfinger + Mai + Kaiser Chiefs + The National + Yodelice +Moby + Kasabian + Arcade Fire + Aloe Blacc + Two Door Cinema Club + The Shoes     en concert

Citadelle, Arras 2 Juillet 2011

Critique écrite le 08 juillet 2011 par Boby

Main Square - Jour 2

Ambiance

Pas besoin d'introduction c'est le second jour ! Si tu es trop feignant pour lire le premier jour des épisodes précédent, tu ne mérites pas la salvation que t'offriront les lignes qui suivent. Il ne te reste donc plus que les yeux pour pleurer et admirer de sublimes clichés ! A l'occase grosse feignasse va quand même lire le passage sur Eels, pour une fois ça vaut le coup ! Et n'y compte même pas, il n'y a aura pas de résumé au troisième jour... sauf si t'es sage. La bise.

Triggerfinger

Triggerfinger, shoot, shoot and kill !

Inconnu au bataillon Français, et c'est bien dommage, Triggerfinger représente l'émulation de la crème musicienne belge. Derrière un Hard Blues exacerbé (collision impétueuse entre deux univers. Celui blues et du hard Rock) se cache un trio de qualité emmené par son charismatique leader, Ruben Block. Dés ses premières grimaces sur l'évocateur "I m coming for you " la couleur est annoncée ; ca va swinger ! Dans leur costard parfaitement arrangé, la sainte trinité du hard blues belge prêche pour un retour aux sources dans les profondeurs abyssales du rock. Il y a du Grinderman dans Triggerfinger, , il y a quelques pincées de BB King, il y a surtout beaucoup de talent et un amour inconditionnel pour le rock and blues ! Belle découverte, à revoir dans les bas fond d'un garage associatif !

Triggerfinger

MAI


Mai, senteurs printanières

Auréolée de lumière, déposée sur un parterre de fleures, trois lettres... M A I. Un petit bourgeon à la tête blondinette, celui de sa chanteuse Johanna Wedin, posé sur deux branches robustes à la batterie et la guitare. Dans toute cette flore, la faune n'est pas laissée pour compte et trouve grâce auprès de deux sirènes au chant ulysien. Un instant décalé, intemporel, où l'on se remet à croire aux fées (puisqu'elles sont juste là, sous notre nez) et leur pouvoir envouteur. Une invitation à un monde magique, guidée par cette voix chétive, hyaline et gracieuse. Trois lettres M A I, qui font écho à trois mots : Que Du Bon.

MAIMAI


Yodelice


Yodelice ? Un délice !

Même si depuis "Sunday with a flu " Yodelice semble ne plus avoir de secret pour un public français qui l'affectionne, une fois qu'il foule la scène... Impuissant, naïf et imbécile on se rend compte que l'on ne connaît rien ou pas grand de son univers. A la façon d'un Resnais, on pourrait murmurer "Tu n'as rien vu à Yodelice ". Puisqu'en effet, Yodelice reste malgré sa notoriété soudaine un musicien mystérieux, à commencer par son costume et celui de ses compères. A mi chemin entre le mineur et la créature mythologique, on sent le marketting mais pas trop. Plus sérieusement, au delà des ballades folk Yodelice possède un univers éthéré à la lisière de celui de Tim Burton. Le personnage, atypique dont s'habille Maxime force la sympathie. Un mec qui fait danser un boogie woogie à l'un des gardes de la sécurité ne peut être foncièrement mauvais. Sous les envolées du violoncelle qui l'accompagne Yodelice se déchaine et c'est peut être là qu'il est le meilleur. Brut, de retour à ses instincts primaires, Maxime surprend et entraine un public donne il semble amoureux. Un grand respect mutuelle sur bande son pop folk psyché. Yodelice, assurément un délice.

Yodelice

Aloe Black



Aloe Blacc, he does not need dollar !

Aloe Blacc est à l'abri du besoin, pas d'une baisse de tension. Pas vraiment une déception mais presque. A grand renfort de déhanchés, Aloe, soulman du moment n'aura pas réussi à retransmettre le groove et l'énergie qu'il développe pourtant sur galette. Encerclé par une multitude de musiciens, on est bien loin de la fougue et des impressionnantes joutes musicales auxquelles s'étaient adonnées Selah Sue, hier, même heure, même endroit. Caché derrière ses vraies fausses Ray Ban aviator, Aloe Blacc ne s'envolera avec son public qu'au terme de sa dernière chanson... " I Need Dollar" qu'il aurait peut être du renommer plus sobrement pour l'occasion " I need ambiance".

Aloe Blacc"

Kaiser ChiefsKaiser Chiefs



KAISER CHIEFS, every gig i love you more and more

Comme une prémonition, Kaiser Chief aurait pu entamer les hostilités avec "I Predict a Riot"... En ayant préféré leur célébrissime "Everyday i love you less and less " ils n' étaient pas très loin de ces paroles prémonitoires. Sous l'impulsion d'un Ricky Wilson aussi déjanté qu'un Iggy Pop sous cocaïne, Kaiser Chiefs aura pris à contre pied un public mou du genou. Prenant à partie son propre matériel, s'amusant avec les caméras, ou se jetant dans le public, l'intérêt du show résidait autant dans la spontanéité frénétique de son leader que dans les paroles qu'il restaurait violement. Une prestation qui a coup sur permet d'oublier qu'à deux pas et en même temps se produisaient les Fleet Foxes... Qu'importe sur le main stage Ricky fait monter 7 mecs chelous en collants colorés. Oubliez la Brit pop, en live les compositions des Kaiser prennent un tournent résolument rock ! Quelques morceaux du dernier album "The future is mediaval" sont distillés, mais ce sont bien les "Ruby" et ses condisciples qui feront de ce Kaiser live l'un des meilleurs du Main Square 2011. En 3 mots et une chanson: "OH MY GOD"

Kaiser Chiefs

The National

THE NATIONAL, magistral enfin c'est ce que l'on m'a dit..

Les horaires sur les scènes du Main Square devraient, comme les Kebabs Frites, être séparés en deux... (On y reviendra plus bas).

En décidant de regarder un peu de The National et de découvrir un peu de Jimmy Eat World, j'ai malheureusement raté sans doute un grand moment du Main Square, la sublime confluence entre The National des grands jours et Arcade Fire... Une fois n'est pas coutume chronique du public en un mot :

Julien (ivre et belge (pléonasme ?)) - "Extraordinaire ! "

Léa (mignonne 90 C) - " Magique "

Lucien (Polonais Marseillais blond comme le pastis) - "Sensationnel "

Morgane (067893****) - "Merveilleux"

De quoi vous foutre les boules, de quoi me foutre les boules !


The National



2 Door Cinema Club, bonne séance

Pop acidulée et Rock groovesque. Deux notions qui explosent à la gueule lorsque les Two Door du Cinema Club s'ouvrent ! Au delà de leur tête de premier de la classe, leur allure de gendre parfait ou encore leur coiffure de geek (mention spéciale au guitariste) 2DCC s'empare avec brio du public. A commencer par "Undercover Martyn ", les titres des irlandais apparaissent bien plus énergiques et efficaces que sur album. Dans la lignée toute tracée par Foals le cocktail est parfois détonnant et toujours explosif ! A grand renfort de " A ho a h ah ho", 2DCC termine leur concert dans le même état que leur public, c'est à dire sur les rotules. Belle démonstration.

2 door cinema club2 door cinema club




L'heure des dilemmes... Arcade Fire vs Kasabian

Alors que le nombre restreint de scènes, pouvait apparaître comme un avantage pour un festival où même sur la plus "petite" peuvent se produire des têtes d'affiches... Le running order était construit de telle façon que non content de lorgner sur certain des sets Main Stage/Green Room. Plusieurs shows se produisaient carrément au même instant entrainant désarroi, nuisances et inconfort... Dans ce contexte chronique à la croisée des chemins entre les flammes d'Arcade Fire et les rugissements de Kasabian...


Ambiance

Depuis 2 ans, Arcade Fire est devenu inévitable sur les festivals français et inter nationaux (Eurockéennes, Rock En Seine, Nimes, Déferlantes, Benicassim...). Le temps où était twité par millier "Who the fuck are Arcade Fire", est désormais révolu (d'un avis purement personnel c'est bien dommage...). Des écrans aux quatre coins de scène, des instruments, des banderoles comme pour une fête au village, des loupiottes, nul doute le voyage dans la pop polymorphe montréalaise risque d'être complet et instante... Ou presque. Comme un vieux diesel, les canadiens piétinent dans leurs premiers titres. Et ne trouveront l'élan que dans la salvation apporté par les notes subversives de " Surbuban War " ou bien "Rococo". Un réveil immédiat pour la pléiade de musiciens somnolant sur scène.


Ambiance

Réveillé !? Kasabian l'était sur la Green Room. Exaltés par un "Shoot The Runner " toujours aussi efficace, les anglais originaires de Leicester auront rompu avec une certaine réputation qui les annonçait décevants en live. Entre les ballades mélancoliques et les moments de pure folie à l'image de "Mirsilou" reprise de Dick Dale récemment repopularisé par le Pump It Blackeyespeacien... Kasabian offre un son électro rock coincé quelque part entre les sonorités archaïques et riffs novateurs. En témoigne un "Vlad The Impaler" cruel pompeur d'énergie vitale ! Une alternative aux trentre première minutes redondantes d'Arcade Fire... Mais surtout un mise en abime sans équivoque pour des milliers de "Lost Souls Forever" en attente Moby ! Kasabian, c'est le "Fire" !

Ambiance

Moby

Moby, one more time.

Moby aime changer de pseudonyme à chaque sortie d'album, une résolution qui gagnerait en efficacité s'il l'appliquait aussi à ses shows. Depuis plusieurs années, l'icône new yorkais de l'electro tourne avec un show pour le moins rodé... Puisqu'inchangé depuis plusieurs années. Qu'importe pour la masse compacte, bien plus dense que pour Arcade Fire, qui n'attend plus que le messie. "Why does my heart feel so bad ?" installe les prémisses d'un défilé de sensations. Et à la question que pose son titre la réponse semble opaque, pour ne pas dire inexistante lorsque de gauche à droite et réciproquement Moby arpente la scène. Presque souriant, ce qui équivaut à dire extrêmement heureux, il décrochera de nombreux "Merci, Merci beaucoup" dés les premiers instants.

Moby

En bon fils de professeur de chimie qu'il est, Moby assemble les sonorités, casse les mélodies pour en fondre d'autres et fusionne les atmosphères. Alchimiste des vibrations, Moby se joue des éléments, la "Porcelain" par exemple, pour en extraire un hymne aérien. Les corps balancent, bercés par la volupté cathodique des vocalises de sa cantatrice. Surfant sur ses titres emblématiques, Destroyed ne rentrera qu'une seul fois dans la set list, et c'est là où le bas blesse. Symbole évident de l'immobilise du new yorkais, les derniers refrains de Life Me Up imprègnent les esprits d'une douce sensation... Celle d'avoir été le spectateur particulier d'un show exceptionnel. Une impression tangible, jusqu'à la prochaine fois...

Moby

The SHoes

The Shoes, Stay the same ! C est un ordre !

"Ehh Ferme ta gueule Moby, tu nous casses les couilles", honteuse entrée en matière que celle de The Shoes ! Non je déconne.

"Ehh Ferme ta gueule Moby, tu nous casses les couilles", en plus d'être drôle, la boutade d'une des voix de The Shoes était de bon ton. Animé par les flammes éthyliques d'alcools inconnus, The Shoes et Das Galliano auront littéralement illuminé la fin de soirée de ce second jour au Main Square ! D'ailleurs, l'utilisation de réels batteurs à la place d'une boite à rythme, simple mais efficace ! Certains parlent de sensation du moment, nous ne ferons pas cet affront à The Shoes, mais forcement pour en arriver là il ne faut pas attendre que Wikipedia fasse une page à la pointure du groupe (on épargne l'affront mais pas les vannes bien pourrîtes). Venues défendre "Crack My Bones", leur premier vrai essaie galette, The Shoes passe l'exercice haut la main et compense brillamment l'absence de la pléiade d'invités présents sur l'skeud. Ne fait pas oublier un Gonzales qui veut ! La pop électro ambitieuse de The Shoes, décrocherait même un grattage de moustache, preuve d'une extrême satisfaction, de la part de J. Staline Premier !

The SHoes

Main Square Festival : les dernières chroniques concerts

Iggy Pop + Louise Attaque + Jake Bugg + The London Souls (Main Square Festival 2016) en concert

Iggy Pop + Louise Attaque + Jake Bugg + The London Souls (Main Square Festival 2016) par Xavier Averlant
Citadelle d'Arras, le 01/07/2016
Pour sa 13e édition, le Main Square Festival d'Arras, organisé par Live Nation, s'est déroulé dans l'enceinte de la citadelle, site inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.... La suite

Main Square 2011 - Jour 3 : Pj Harvey, Portishead, Elbow, Coldplay, I Blame Coco, Charles Bradley, Magnetic Man, Rival Sons... en concert

Main Square 2011 - Jour 3 : Pj Harvey, Portishead, Elbow, Coldplay, I Blame Coco, Charles Bradley, Magnetic Man, Rival Sons... par boby
Citadelle, Arras, le 03/07/2011
Rival Sons, Revival Sound Dés les premières notes de Rival Sons les sonorités sont évocatrices... Voyage abyssal au cœur des années 70 en pleine effervescence du... La suite

Main Square Day 1 : Limp Bizkit, Queens of the Stone Age, Eels, Selah Sue, Beady Eye, Warpaint, Shaka Ponk...  en concert

Main Square Day 1 : Limp Bizkit, Queens of the Stone Age, Eels, Selah Sue, Beady Eye, Warpaint, Shaka Ponk... par Boby
Citadelle, Arras, le 01/07/2011
Back to the roots pour la 7 éme édition du Main Square. Si les dernières années le Main Square avait pu habituer à une programmation dont le line up donnait des allergies... La suite

Pearl Jam + Ben Harper (Main Square Festival 2010) en concert

Pearl Jam + Ben Harper (Main Square Festival 2010) par Lebonair
Main Square Festival, Citadelle d'Arras , le 03/07/2010
Paris 18 heures, nous sommes en partance pour Arras et son Main Square Festival. 6ème édition cette année et une 1ère pour nous. Nous voilà donc 2 heures plus tard à quelques... La suite

Aloe Blacc : les dernières chroniques concerts

Festival du Bout du Monde : Bernard Lavillers & Bonga + Aloe Blacc + AfroCubism + Moriarty + 17 Hippies + I Muvrini + Muchachito Bombo Inffierno + Yael Naim & David Donatien + Systema Solar + Moussu T E Lei Jovents + Hanggai + Professor en concert

Festival du Bout du Monde : Bernard Lavillers & Bonga + Aloe Blacc + AfroCubism + Moriarty + 17 Hippies + I Muvrini + Muchachito Bombo Inffierno + Yael Naim & David Donatien + Systema Solar + Moussu T E Lei Jovents + Hanggai + Professor par Flag
Presqu'île de Crozon, le 06/08/2011
Le Festival du Bout du Monde - Jour 2 Deuxième journée de festival, avec une amplitude d'horaires plus large que la première journée. Aujourd'hui et demain, ce sera 15h00 -... La suite

Selah Sue + Aloe Blacc + Ben l'Oncle Soul en concert

Selah Sue + Aloe Blacc + Ben l'Oncle Soul par Mkhelif
Les Voix du Gaou - Six-Fours-Les-Plages, le 27/07/2011
En début de journée, la pluie battante faisait craindre l'ajout de ce concert à la longue liste des annulations pour les Voix du Gaou : Jack Johnson, Angus & Julia Stone et Yannick... La suite

Katerine + Raphael Saadiq + Nasser + Angus & Julia Stone + Aloe Blacc (Printemps de Bourges 2011) en concert

Katerine + Raphael Saadiq + Nasser + Angus & Julia Stone + Aloe Blacc (Printemps de Bourges 2011) par Pierre Andrieu
Le Phénix et le 22 d'Auron, Bourges, le 22/04/2011
Printemps de Bourges 2011, troisième levée le vendredi 22 avril après les concerts de Moriarty, Baptiste Trotignon feat. Christophe Miossec, Chocolate Genius Inc, Catherine... La suite

Arcade Fire : les dernières chroniques concerts

Arcade Fire + Barbagallo (Nuits de Fourvière 2017) en concert

Arcade Fire + Barbagallo (Nuits de Fourvière 2017) par Pierre Andrieu
Théâtre Antique de Fourvière, Lyon, le 05/06/2017
Enorme concert d'Arcade Fire dans le cadre assez magique du Théâtre Antique de Fourvière lors d'une chaude et belle soirée d'été éclairée par les étoiles et la lune... Ayant... La suite

Arcade Fire en concert

Arcade Fire par Juliette
Zénith de Paris, le 03/06/2014
Quatre ans ont passé depuis la dernière tournée "The Suburbs" d'Arcade Fire... Depuis, de l'eau a coulé sous les ponts, Reflektor, un nouvel album très "électro dansant" et... La suite

Arcade Fire aka The Reflektors en concert

Arcade Fire aka The Reflektors par Coline Magaud
Pavillon Baltard, Nogent Sur Marne, le 22/11/2013
Essayer de décrire la surexcitation de la majorité de l'assistance ce soir serait impossible... Arcade Fire au Pavillon Baltard, c'est comme Noël tous les 25 du mois, la fin... La suite

Arcade Fire + Karkwa en concert

Arcade Fire + Karkwa par Pierre Andrieu
Zénith de Paris, le 28/06/2011
Sans faute pour Arcade Fire au Zénith de Paris, le mardi 28 juin : set list de rêve, gros show visuel, envie de jouer quasi palpable, belle communion avec le public... Pas la... La suite

Kaiser Chiefs : les dernières chroniques concerts

Festival Caribana : Take me Home + 77 Bombay Street + Andy Burrows + Archive + The Heavy + Kaiser Chiefs (Festival Caribana 2013) par Mkhelif
Crans-sur-Nyon - Suisse, le 06/06/2013
Pour cette seconde soirée la programmation est plus orientée pop/rock avec 77 Bombay Street, Archive et Kaiser Chiefs en têtes d'affiche. Il y a, dès le début de la soirée, beaucoup plus de monde que la veille et les scènes sont presque complètes. L'ambiance du festival est tout autant familiale, on voit de tous les âges. Cette seconde... La suite

U2 + Kaiser Chiefs  en concert

U2 + Kaiser Chiefs par Marcusone
Stade de France, Saint Denis, le 12/07/2009
Kaiser Chiefs a ouvert pour U2, avec un son énorme. Sans les connaitre, on s'est mis à danser et à reprendre les refrains de leurs chansons. Tout est en place pour un super concert... La suite

Placebo, Ghinzu, Gossip, Bloc Party, Kaiser Chiefs, Expatriate (Main  Square Festival 2009) en concert

Placebo, Ghinzu, Gossip, Bloc Party, Kaiser Chiefs, Expatriate (Main Square Festival 2009) par Luccio
Main Square Festival, Arras., le 04/07/2009
Petit retour sur le J3 au Main Square. Main square, festival décrié et sujet à polémiques pour deux raisons principales : alors qu'il est produit et organisé par Live Nation,... La suite

Kaiser Chiefs + Dananananaykroyd en concert

Kaiser Chiefs + Dananananaykroyd par Zys
Le Transbordeur - Villeurbanne / Lyon, le 28/01/2009
Ce 28 janvier, les Kaiser Chiefs, que je suis depuis leur premier album, mais que je n'avais jusque là vu qu'une seule fois sur scène, se produisaient dans la salle intime du... La suite

Kasabian : les dernières chroniques concerts

Kasabian  en concert

Kasabian par Lebonair
Le Zénith, Paris, le 07/11/2014
Exactement trois années après, je retrouve Kasabian en live à Paris et toujours dans cette même salle du Zénith. Cette année, juste avant à la sortie de leur 5ème et dernier... La suite

Kasabian  en concert

Kasabian par Lebonair
Le Zénith - Paris, le 22/11/2011
Quelques heures avant le concert des Anglais de Kasabian, j'aurai pu flipper un peu. Parce qu'ils sont potes d'Oasis (je n'aime pas ce groupe et le cerveau du pauvre Liam surtout)... La suite

(mes) Eurockéennes 2010 1/3 : Baroness, The Dead Weather, The Black Keys, Kasabian, Charlotte Gainsbourg, Jay-Z, Infectious Grooves, Hot Chip, The Subs en concert

(mes) Eurockéennes 2010 1/3 : Baroness, The Dead Weather, The Black Keys, Kasabian, Charlotte Gainsbourg, Jay-Z, Infectious Grooves, Hot Chip, The Subs par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 02/07/2010
22 ans déjà que la presqu'Ile du Malsaucy, paisible base nautique, se transforme au début de l'été en un formidable écrin pour amateurs de musique vivantes - de notre petite... La suite

Muse + Kasabian + White Lies + Devotchka en concert

Muse + Kasabian + White Lies + Devotchka par VoodooPeople
Stade de France - St Denis, le 12/06/2010
Le concert de Muse est annoncé depuis 6 mois, et je me décide à trouver une place 3 semaines avant ! J'en trouve donc une via internet à 60€ en pelouse debout... La suite

Mai (Fr) : les dernières chroniques concerts

Mai + Lili Ster en concert

Mai + Lili Ster par Julyzz
Magic Mirror, La Défense, Festival Chorus, le 17/03/2011
Rendez vous pour un midi intimiste au Magic Mirror. La petite scène est de sortie car la soirée du prix chorus se prépare juste derrière. C'est dans ce mini espace qu'entre la... La suite

Beach House + Midlake + Jason Lytle + John Grant + The Acorn + Mai (Festival des Inrocks 2010) en concert

Beach House + Midlake + Jason Lytle + John Grant + The Acorn + Mai (Festival des Inrocks 2010) par Pierre Andrieu
La Cigale, Paris, le 04/11/2010
Une affiche de rêve pour les fans de folk pop rock électro (John Grant ! Beach House ! Midlake ! + une énorme surprise en toute fin de soirée : Jason Lytle de Grandaddy !),... La suite

Moby : les dernières chroniques concerts

Moby par laurent
Halle Tony Garnier - Lyon, le 22/11/2005
Moby, c'est un gros show à l'américaine avec du gros son et de gros effets de lumière. La première heure est consacré, sans relâche aux tubes et autres morceaux des 2 derniers albums. Ils sont joués tels quels, on aurait pu mettre le CD à la place. Aucune impro, aucun arrangement et on n'arrive pas à faire le distingo entre la partie réellement... La suite

Mylo + Moby par Pierr
Bercy, Paris, le 21/11/2005
Ayant gagné une place pour voir Moby à Bercy (Il n'y a pas que LiveinMarseille.com qui offre des places) j'ai découvert l'immense hangard à spectateurs qu'est Bercy, ses bières hors de prix et son acoustique pas top (moins pire que le Dôme toutefois). Pas très engageant tout ça. Première partie, Mylo, dont j'avais beaucoup entendu parlé. Pas... La suite

Moby par Rémi
Zénith - Dijon, le 20/11/2005
J'avoue que j'avais pris les billets davantage pour faire plaisir à mon fils que pour moi même , la musique de Mr Richard Melville , même si bien fichue , ne me faisant pas plus d'effet que ça . Arrivée au Zénith vers 17 H , ouverture des portes 17 H 30 ... une maigre foule tape le pavé en bravant le froid . Un peu surpris , peu de monde ,... La suite

The National : les dernières chroniques concerts

The National + James Vincent McMorrow (Les Nuits de Fourvière 2014) en concert

The National + James Vincent McMorrow (Les Nuits de Fourvière 2014) par k-li
Théâtre de Fourvière - Lyon, le 28/07/2014
Il y a quelques années, sous les conseils avisés de l'un des maîtres de ces lieux, je découvrais The National, le temps faisant son effet, je me suis laissé happer par cet... La suite

the National (Live at the House) en concert

the National (Live at the House) par Pirlouiiiit
the Sydney Opera House Forecourt - Australie, le 08/02/2014
Deuxième concert auquel j'assiste en direct par ecran interposé (le premier c'était Radiohead au Poste à Galène en 2001), mais première fois que je me lance dans la chronique... La suite

The National + This Is The Kit en concert

The National + This Is The Kit par Pierre Andrieu
Le Zénith, Paris, le 18/11/2013
The National en tête d'affiche au Zénith de Paris pour un concert complet, le 18 novembre 2013... En 2002, à la sortie - confidentielle - du premier album du groupe... La suite

The National + Youth Lagoon en concert

The National + Youth Lagoon par Stéphane Pinguet
Barclays Center, Brooklyn (USA), le 05/06/2013
Le groupe The National semble être incapable de décevoir ses fans. Pourtant, à mesure que le succès a grandi, les occasions furent nombreuses, mais chaque sortie... La suite

The Shoes : les dernières chroniques concerts

The Shoes + Christine en concert

The Shoes + Christine par Chandleur
Magic Mirror, La Défense, Festival Chorus, le 30/03/2012
Le problème principal de tout groupe électro sur scène, est que trifouiller des boutons pour mixer est moins irradiant/hypnotisant que jouer du manche à cordes ! Pour peu que... La suite

The Shoes, The Dø, Friendly Fires (Marsatac 2011) en concert

The Shoes, The Dø, Friendly Fires (Marsatac 2011) par Sami
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 29/09/2011
Et c'est donc parti pour la déjà 13ème édition du festival Marsatac dont le succès ne se dément pas puisque cette soirée et les deux suivantes affichent sold out. Une réussite... La suite

(mon) Marsatac 2011, 1/2 : Applause, The Shoes, Concrete Knives, The Do, Africa Hitech en concert

(mon) Marsatac 2011, 1/2 : Applause, The Shoes, Concrete Knives, The Do, Africa Hitech par Philippe
Friche Belle-de-Mai, Marseille, le 29/09/2011
Pour occuper le terrain en attendant que l'accrédité officiel ait dessaoûlé (il a du rentrer bien plus tard que moi...), petit retour sur la première soirée de Marsatac 2011. Bonne... La suite

Jehro + Mardi Gras Brass Band + the Shoes + Nasser + Tambour Battant (Nuits Zebrées de Radio Nova) en concert

Jehro + Mardi Gras Brass Band + the Shoes + Nasser + Tambour Battant (Nuits Zebrées de Radio Nova) par roul
Espace Julien - Marseille, le 26/03/2011
Gracieusement invité par un ami, j'ai pu me rendre à l'une des tant vantées Nuits Zébrées de l'excellente radio Nova. L'édition marseillaise était franchement attirante, avec une... La suite

Triggerfinger : les dernières chroniques concerts

Triggerfinger + Tiken Jah Fakoly (Fête de de l'Humanité 2015) en concert

Triggerfinger + Tiken Jah Fakoly (Fête de de l'Humanité 2015) par Lebonair
Parc départemental Georges Valbon La Courneuve, le 12/09/2015
Rendez-vous incontournable de la rentrée, La Fête de l'Humanité s'est déroulée le week-end dernier au Parc Départemental de la Courneuve (93) à quelques encablures de Paris.... La suite

Triggerfinger (reportage photo) en concert

Triggerfinger (reportage photo) par Yann Cabello
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 25/03/2015
Le survolté groupe belge de rock stoner Triggerfinger était en concert le 25 mars à la Coopérative de mai, à Clermont-Ferrand, pour une des dates de sa tournée française 2015... La suite

IAM, FFF, Skip The Use, Vitalic, Anna Calvi, Von Pariahs, Thomas Fersen, Tagada Jones, Super Discount 3, Yodelice, Shantel, St Lo, The Skints, Triggerfinger, Blitz the Ambassador, Billy Hornett, Nasser, Kings of Nothing, The Seasons (Festival Au Pont Du Rock 2014) en concert

IAM, FFF, Skip The Use, Vitalic, Anna Calvi, Von Pariahs, Thomas Fersen, Tagada Jones, Super Discount 3, Yodelice, Shantel, St Lo, The Skints, Triggerfinger, Blitz the Ambassador, Billy Hornett, Nasser, Kings of Nothing, The Seasons (Festival Au Pont Du Rock 2014) par Benji
Malestroit, le 26/07/2014
Kings of Nothing Vendredi 25 juillet 2014, c'est le groupe de Malestroit Kings of Nothing qui nous accueille pour l'ouverture du festival Au Pont du Rock, 25ème du... La suite

Festival  Soirs d'Eté 2014 : Triggerfinger en concert

Festival Soirs d'Eté 2014 : Triggerfinger par Lebonair
Place de la République, Paris, le 07/07/2014
Pour sa 17ème édition, le festival Soirs d'Eté a présenté une affiche d'exception avec plus de 15 concerts rock, en plein cœur de Paris. 6 jours de musique gratuits... La suite

Two Door Cinema Club : les dernières chroniques concerts

Iggy Pop, Foals, The Last Shadow Puppets, Massive Attack, Casseurs Flowters, Sigur Rós, Brian Jonestown Massacre, Kaviar Special, Bring Me The Horizon, Kevin Morby, Sum 41, Two Door Cinema Club, Clutch  (Rock en Seine 2016) en concert

Iggy Pop, Foals, The Last Shadow Puppets, Massive Attack, Casseurs Flowters, Sigur Rós, Brian Jonestown Massacre, Kaviar Special, Bring Me The Horizon, Kevin Morby, Sum 41, Two Door Cinema Club, Clutch (Rock en Seine 2016) par Stéphane Pinguet
Domaine de Saint-Cloud, le 28/08/2016
ROCK EN SEINE 2016, UNE ÉDITION CANICULAIRE ! Si cette quatorzième édition du festival parisien Rock en Seine affichait à première vue une programmation pas très excitante,... La suite

(mes) Eurockéennes de Belfort 2013, 1/2 : Black Rebel Motorcycle Club, JC Satàn, Valerie June, Dinosaur Jr, Von Pariahs, Two Door Cinema Club, Fauve, Busy P, Phoenix, Kavinsky, ASAP Rocky, Cassius en concert

(mes) Eurockéennes de Belfort 2013, 1/2 : Black Rebel Motorcycle Club, JC Satàn, Valerie June, Dinosaur Jr, Von Pariahs, Two Door Cinema Club, Fauve, Busy P, Phoenix, Kavinsky, ASAP Rocky, Cassius par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 06/07/2013
Vingtième année d'affilée aux Eurockéennes ! Sans interruption, au moins 1 jour à chaque fois, depuis 1994, et tout est chroniqué sur Concertandco, yes Ma'am ! Coïncidence, ça... La suite

Two Door Cinema Club en concert

Two Door Cinema Club par FL
Studio SFR - Paris, le 12/09/2012
Avec "Beacon", sorti le 3 septembre dernier, les Two Door Cinema Club nous offrent un des deux meilleurs albums pop rock de la rentrée avec celui de The Vaccines. "Tourist... La suite

Les Voix du Gaou : The Rapture + Two Door Cinema club + Hyphen Hyphen en concert

Les Voix du Gaou : The Rapture + Two Door Cinema club + Hyphen Hyphen par stephane
Les Voix du Gaou - Six Fours, le 17/07/2012
Seconde soirée du festival du Gaou avec une affiche qui paraissait alléchante : un jeune groupe repéré par les inrocks, un combo pop irlandais et une référence de l'électro-rock... La suite

Yodelice : les dernières chroniques concerts

Johnny Hallyday + Yodelice en concert

Johnny Hallyday + Yodelice par Xavier Averlant
Satde Pierre Mauroy, Lille, le 10/10/2015
Non, non c'est pas une blague, on est bien allé voir Johnny Hallyday en live au Stade Pierre Mauroy de Lille et deux soirs de suite en plus ! J'avais toujours été intrigué,... La suite

Yodélice + Auren en concert

Yodélice + Auren par Ce Line
Le Silo - Marseille, le 09/10/2014
19h30 et j'entre dans cette belle salle de concert qu'est Le Silo à Marseille ce soir elle n'est pas remplie mais qu'importe je sens que le public n'est pas là par hasard. En... La suite

IAM, FFF, Skip The Use, Vitalic, Anna Calvi, Von Pariahs, Thomas Fersen, Tagada Jones, Super Discount 3, Yodelice, Shantel, St Lo, The Skints, Triggerfinger, Blitz the Ambassador, Billy Hornett, Nasser, Kings of Nothing, The Seasons (Festival Au Pont Du Rock 2014) en concert

IAM, FFF, Skip The Use, Vitalic, Anna Calvi, Von Pariahs, Thomas Fersen, Tagada Jones, Super Discount 3, Yodelice, Shantel, St Lo, The Skints, Triggerfinger, Blitz the Ambassador, Billy Hornett, Nasser, Kings of Nothing, The Seasons (Festival Au Pont Du Rock 2014) par Benji
Malestroit, le 26/07/2014
Kings of Nothing Vendredi 25 juillet 2014, c'est le groupe de Malestroit Kings of Nothing qui nous accueille pour l'ouverture du festival Au Pont du Rock, 25ème du... La suite

-M- aka Matthieu Chédid + Rodrigo & Gabriela + Yodelice (Festival de Nîmes 2014) en concert

-M- aka Matthieu Chédid + Rodrigo & Gabriela + Yodelice (Festival de Nîmes 2014) par johannen
Arènes de Nimes, le 03/07/2014
Cette année encore, le Festival de Nîmes nous offre une superbe programmation ! Du rock sous toutes ses formes, le cultissime ZZ top comme les trashy Arctic Monkeys, des très... La suite

Citadelle, Arras : les dernières chroniques concerts

Iggy Pop + Louise Attaque + Jake Bugg + The London Souls (Main Square Festival 2016) en concert

Iggy Pop + Louise Attaque + Jake Bugg + The London Souls (Main Square Festival 2016) par Xavier Averlant
Citadelle d'Arras, le 01/07/2016
Pour sa 13e édition, le Main Square Festival d'Arras, organisé par Live Nation, s'est déroulé dans l'enceinte de la citadelle, site inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.... La suite

Main Square 2011 - Jour 3 : Pj Harvey, Portishead, Elbow, Coldplay, I Blame Coco, Charles Bradley, Magnetic Man, Rival Sons... en concert

Main Square 2011 - Jour 3 : Pj Harvey, Portishead, Elbow, Coldplay, I Blame Coco, Charles Bradley, Magnetic Man, Rival Sons... par boby
Citadelle, Arras, le 03/07/2011
Rival Sons, Revival Sound Dés les premières notes de Rival Sons les sonorités sont évocatrices... Voyage abyssal au cœur des années 70 en pleine effervescence du... La suite

Main Square Day 1 : Limp Bizkit, Queens of the Stone Age, Eels, Selah Sue, Beady Eye, Warpaint, Shaka Ponk...  en concert

Main Square Day 1 : Limp Bizkit, Queens of the Stone Age, Eels, Selah Sue, Beady Eye, Warpaint, Shaka Ponk... par Boby
Citadelle, Arras, le 01/07/2011
Back to the roots pour la 7 éme édition du Main Square. Si les dernières années le Main Square avait pu habituer à une programmation dont le line up donnait des allergies... La suite

Pearl Jam + Ben Harper (Main Square Festival 2010) en concert

Pearl Jam + Ben Harper (Main Square Festival 2010) par Lebonair
Main Square Festival, Citadelle d'Arras , le 03/07/2010
Paris 18 heures, nous sommes en partance pour Arras et son Main Square Festival. 6ème édition cette année et une 1ère pour nous. Nous voilà donc 2 heures plus tard à quelques... La suite