Accueil Chronique de concert (ma) Rue du Rock #6 (Festival Phocea Rocks) : Not'Pain Quotidien, Hatred Still Alive, Furiapolis, Johnny Barrel, La Chasse, Fifi Rubato, Ex'Odd, Projet Milan, Rats Don't Sink, Statonnels, Sovox, Splash Macadam, Rescue Rangers, Sound OFFF Mars, Pleasures, La Flingue, Cowboys From Outerspace, Sing or Die! Karaoke
Lundi 15 octobre 2018 : 13887 concerts, 25194 chroniques de concert, 5229 critiques d'album.

Chronique de Concert

(ma) Rue du Rock #6 (Festival Phocea Rocks) : Not'Pain Quotidien, Hatred Still Alive, Furiapolis, Johnny Barrel, La Chasse, Fifi Rubato, Ex'Odd, Projet Milan, Rats Don't Sink, Statonnels, Sovox, Splash Macadam, Rescue Rangers, Sound OFFF Mars, Pleasures, La Flingue, Cowboys From Outerspace, Sing or Die! Karaoke

(ma) Rue du Rock #6 (Festival Phocea Rocks) : Not'Pain Quotidien, Hatred Still Alive, Furiapolis, Johnny Barrel, La Chasse, Fifi Rubato, Ex'Odd, Projet Milan, Rats Don't Sink, Statonnels, Sovox, Splash Macadam, Rescue Rangers, Sound OFFF Mars, Pleasures, La Flingue, Cowboys From Outerspace, Sing or Die! Karaoke en concert

Rue Consolat, Marseille 30 septembre 2018

Critique écrite le par

iiii_147_7986

"Ici, chacun sait, ce qu'il veut, ce qu'il fait, quand il passe..." La Rue du Rock est désormais une mécanique bien huilée, qui se déroulait hier pratiquement sans accrocs pour la, déjà, 6ième fois ! Des premiers packs d'eau poussés un peu ensuqué au diable le matin (Pirlouiiiit a pu faire exactement la même photo de moi que l'an passé...), à la dernière barrière rapportée un peu allumé aux Réformés à la nuit tombée, chacun.e des bénévoles mobilisé.e.s a pu dérouler tout comme moi, sa propre partition comme qui rigole !

iiii_147_7970

Avec un effectif qui se renforce un peu chaque année (tout le monde voulant manifestement rejoindre cette team sexy & mystérieuse), chacun.e a vaillamment gardé les barrières, poussé du matos, plié des Vortex/programme, servi des quantités de bière, vendu nos somptueux t-shirts, etc. etc. Résultat, davantage de temps pour voir les concerts pour tous, enfin j'espère parce que moi, oui, je n'ai pas foutu grand-chose dans l'aprème à part distribuer des bouchons d'oreille et des Vortex !

iiii_148_8013

On a appris de nos erreurs passées (concert pour enfants à l'heure de la sieste, thrash metal juste après faisant fuir les familles horrifiées, sons qui se superposaient, concerts à l'intérieur du garage Thomas avec 3 degrés d'angle de vue, etc. etc.) pour proposer, désormais j'en suis absolument sûr, le meilleur festival de rock de Marseille ! Petites nouveautés faisant écho à la fraction écolo de l'asso Phocea Rocks : gobelets consignés, bière artisanale et jus de fruit bio - on a un peu la classe ! Avec le catering de la Casa Consolat servi dans des vrais couverts, on est donc à zéro déchets (hors emballages de bouchons d'oreille), pour notre part !

ND72_136_5729

Pour les concerts, désolé, mes impressions vont souvent être courtes et pas forcément représentatives de toute la prestation : impossible de résister à l'envie de presque tout voir au moins un petit peu, et donc pas grand-chose en entier ! Vu quelques minutes de Not'Pain Quotidien, trois usual suspects de la musique bruyante qui se livrent ici à de la folk music en français : c'est très agréable et le Théatre de la Ferronerie est déjà une étuve. Noté un air bretonnant à propos de Greenpeace sur le port (dédicacé à SOS Méditerranée que le festival a invité à tenir un stand), belle entrée en matière !

ND72_136_5789

Le batteur de Hatred Still Alive rêvait de venir faire son footing sur double pédale à la Rue du Rock, c'est chose faite : c'est du hardcore, c'est bruyant et brutal, et très efficace même quand ça parle du mythique entraîneur Marcelo Bielsa. Le chanteur est super sympa, remercie tout le monde à tour de bras, et ne manque pas de dédicacer un titre à Vincent Palacio, le prophète de Phocea Rocks et notre idole à tous, qui a heureusement pu faire son apparition annuelle !

ND72_136_5830

Furiapolis fait du heavy rock, catégorie mal définie et qui leur permet de flirter sans vergogne avec le metal, en tout cas pour la batterie et pour la basse. Je ne suis pas franchement fan du style mais ça joue et ça tourne bien, là aussi avec des sujets joyeusement futiles (Porn addict, sympa !) et il commence à y avoir du monde pour les applaudir (la pluie dont nous menaçait bêtement Meteociel ne s'étant heureusement pas pointée de la journée).

ND72_136_5908

C'est l'heure de Johnny Barrel, la joyeuse bande de honky tonk (une sorte de country music légère et sans la touche de kitsch), qui donne une belle touche western inédite à la Rue. A noter que le matin, il a hélas fallu les menacer d'exclusion définitive s'ils rejouaient la musique de "30 millions d'amis" qui leur a servi à faire leur balance et sauf erreur (je n'ai pas vu tout le set), ils ne l'ont heureusement pas refaite ! Musique sympa, rigolote, très fédératrice, instruments exotiques (contrebasse, banjos), et en outre kid-compatible sans bouchons, avec une alternance de deux jolies voix mâles et d'une femelle, le charme agit et ils récoltent un joli petit succès !

ND72_136_5952

Plus déconcertant, mais ni aussi bruyant ni aussi morbide qu'on aurait pu le craindre, l'autoproclamé 'occult doom' des deux dames de La Chasse, basse-batterie-voix, est en fait très écoutable, plutôt mélodieux même (ce qui n'est pas forcément l'adjectif que j'accole a priori à "doom"), certes assez sombre mais vraiment plaisant et original. En alernant avec JB qui joue toujours, je verrai leur titre de fin, aux gadjies noires, une fin hypnotique et franchement cool. Comme quoi, les noms de style...

Fifi Rubato by Pirlouiiiit 30092018

C'est l'heure de mon petit travail sadique annuel : repousser les parents qui tentent d'entrer en masse dans la Ferronerie pour le concert de Fifi Rubato, tout en poussant avec autant de douceur que possible les mômes à se serrer pour faire de la place aux autres à l'intérieur (j'en ai compté une cinquantaine, au pic du concert). Du coup, pas moyen d'écouter vraiment : c'est un chanteur guitariste qui joue du rock et leur fait chanter les choeurs, ça a l'air pas mal mais moins fascinant pour eux que d'autres spectacles passés. J'ai donc noté qu'il y avait encore plus d'allées et venues des petites personnes que d'habitude, sachant qu'à chacune qui s'échappe, il faut s'assurer qu'elle a bien des parents pas loin ! Au final les adultes pourront quand même entrer et, à mon grand soulagement, aucun parent ne viendra réclamer un minuscule introuvable à la fin. Ouf !

Usken by Pirlouiiiit 30092018

(ici, Pirlouiiiit voudra bien, je l'espère, dire quelque mots du projet Usken de deux ex-Lo, très attrayant sur disque mais que je n'ai du tout pas pu aller voir, hélas...) - c'est par ici

ND72_136_6168

Pas spécialement accroché a priori par Projet Milan (post-rock électro), je me rabats sur Ex'Odd, estampillé rock progressif (et que je n'avais donc pas coché, j'aime pas ça en théorie !) : très bonne surprise, sons de guitare travaillés, c'est d'abord lent et joli, avant de se muscler presque sans prévenir. A 100 % instrumental, le groupe parvient pourtant à capter l'attention sans difficultés et ça tombe bien, la Rue du Rock devient franchement peuplée et ce concert vraiment puissant au final, finit très applaudi ! Mais pas de jaloux, Projet Milan a fait le plein aussi (avec notamment des quantités de mômes, souvent casqués - on essaye d'équiper les autres au fur et à mesure !) et j'en vois la fin, qui m'a plu davantage. Le soleil brille dans toutes les rues cet aprème !

Rats Don't Sink by Pirlouiiiit 30092018

Bon, on les avait vu arriver de loin ce matin, sympas, costauds et tatoués de partout, certes les Rats Don't Sink font du punk rock... Et ça n'a pas échappé aux créteux en goguette du public, qui sont tous venus se bousculer amicalement à leur contact. C'est par définition bête et méchant, mais fichtrement efficace, et à la réflexion on peut noter qu'ayant plus de 40 ans, désormais solidement installé dans la culture populaire, le pogo est devenu ni plus ni moins qu'une danse folklorique ! Toujours assez marrante à regarder, surtout quand elle est pratiquée comme ici en bonne camaraderie et en toute mixité...

ND72_136_6373

Je suis néanmoins bien plus intrigué par les mystérieux réunionnais des Statonnels, une fois que je suis parvenu difficilement à me faufiler dans la Gouache - définitivement la scène qui se mérite, tout au fond de l'atelier d'art du même nom ! C'est donc un duo qui pratique une musique d'inspiration tribale (loin du rock, mais avec une parentée ténue quand même), avec une guitare trafiquée à la pince à linge, un cajon, du clavier par moments, et même une grande feuille de celluloïd ! C'est étrange, indéfinissable mais assez hypnotique, ce qui valide leur appellation "transe XP" (comme expérimentale je suppose), à réécouter à l'occasion pour mieux comprendre le voyage !

ND72_136_6390

On retrouve l'air libre avec soulagement pour y apercevoir Sovox, trio garage efficace et costaud, quoi qu'un peu gueulard à mon goût (PS : couillon de moi, c'est un duo et on me dit que je suis passé à côté, désolé !) - en tout cas j'ai bien envie de descendre plutôt aux Danaïdes équiper quelques petites oreilles de bouchons.

ND72_136_6441

Les Splash Macadam, déjà plusieurs fois programmés par Phocea Rocks ("...mais jamais à la Rue du Rock !", je l'ajoute à toute vitesse avant d'être expédié au goulag...), ont du métier depuis le temps qu'ils tournent : il y a du monde sous les arbres des Danaïdes pour écouter leur pop-rock assez sexy et catchy, souvent discoïde, et le petit plus de la belle voix écorchée du chanteur... Notre point de contact avec le "Dimanche Canebière" fonctionne donc très bien, avec ce groupe certes plus adapté au grand public que beaucoup d'autres de la programmation !

Rescue Rangers by Pirlouiiiit 30092018

Le créneau qui suit est le plus cruel, parce qu'à 18 h 30 il y a trois groupes qui jouent en même temps et que j'ai tous envie de voir ! Je commence donc par les Rescue Rangers, dont le son est toujours foutrement bonnard et agressif - ils déchaînent les enfers rue Chevillon avec des titres déjà classiques de l'excellent album Join Hate (merde, je croyais l'avoir chroniqué çuilà ?), comme Moped Synch que j'adore, et plusieurs autres de leurs classiques dont j'ai un peu peur de mélanger les titres... J'adore ce putain de groupe mais je ne peux pas rester plus de quelques chansons, alors si quelqu'un n'était toujours pas au courant : sur le créneau du stoner rock, on a à Marseille un groupe de niveau international (et reconnu comme tel par la profession d'ailleurs...) et vous l'avez eu pour pas un rond à la Rue du Rock, bande de veinards, voilà c'est dit !

ND72_137_6513

C'est que dans la rue d'â côté, 8 grands gosses (dont la plupart officient dans des groupes déjà programmés ici ou ailleurs par Phocea Rocks : La Coupure, x25x, Binaire, Conger! Conger!, etc. etc.), trouvant sans doute qu'ils manquent séparément de puissance, forment de temps en temps un super-groupe de 6 à 9 (aujourd'hui, 8 !) guitares électriques, appelé Sound OFF Mars ! Tournés les uns vers les autres sur leur ring, ils produisent donc, avec des rictus un peu sadiques, un raffut fantastique basé sur des riffs et rythmiques répétitives, entrées, sorties, tritons de passage, moments de respiration puis pics de vrombissements atteignant le point décibélien le plus élevé de la journée - j'ai pas mal de succès avec mes bouchons d'oreille brandis dans le public ! Si par moments ça relève presque de l'installation sonore, l'expérience est franchement plaisante, quoiqu'assez physique, et on ne peut que se réjouir de la faire en plein air, et pas à la Salle Gueule ou à la Machine à Coudre...

Pleasures by Pirlouiiiit 30092018

C'est le moment où je suis brièvement rejoint par mon Mini-Me de passage, qui profitera aussi (en m'escaladant) d'une partie du concert plus détendu des Pleasures au Danaïdes. Leur jolie pop-rock dynamique, également adaptée à un public un peu moins endurci de la feuille, récolte un beau succès avec des titres ensoleillés comme Sweet soul Loving et Who cares the way you dance. Il faudra hélas quitter Patrick et son gang (encore un super-groupe ayant officié dans environ 10 autres formations auparavant !) avant la fin et (certainement) leur tube Now I Believe, sous influence Who... Ah oui au fait, les spectateurs de la Rue du Rock ont aussi eu droit à un groupe de pop-rock de D1 nationale aujourd'hui, hein, on le note juste en passant !

La Flingue by Pirlouiiiit 30092018

Mais bon, s'il y a bien un truc que tout le monde à Phocea Rocks avait foutrement envie de voir au milieu de sa Rue du Rock depuis longtemps, c'est bien La Flingue (pas revus depuis notre date inaugurale à l'Espace Julien en 2013, quand Marseille était Ca-capitale de la Cu-culture), quatuor punk-rock ultra-stylé emmené par un Olivier Gasoil cramoisi mais sautillant, et en très grande forme (en chemise de la Police Nationale, ça c'est chic !). On a déjà écrit mille fois sur ce site combien ce combo avait un son d'enfer et une énergie communicative (évidemment les créteux sont de retour et finiront par le cerner de toutes parts), avec ses bombes d'une minute trente comme Ton Cuir Noir de Merde, Homo Pogo, ou Hass hass hass... Le gimmick du gaffer noir sur la tronche n'est évidemment pas oublié et ô miracle, le groupe fera même un rappel, pour un total de 30 minutes de jouissance pure, dans une rue absolument bondée. Un triomphe !

Cowboys From Outerspace by Pirlouiiiit 30092018

Mais l'après-midi n'est pas tout à fait finie, car après les godfathers de la scène punqueroque de Marseille, voici ceux de la scène dite garage, les Cowboys From Outerspace évidemment (que curieusement, on a encore jamais programmés - une consécration pour nous donc !), pour lesquels il faudra vraiment lutter pour apercevoir autre chose que leurs coiffures impeccables, tant il y a du monde. Il fallait s'y attendre, la performance aux 8 guitares les a vexés et donc, pour rester dignes de leur réputation de plus grands défonceurs de trompes d'Eustache de la cité phocéenne, ils vont tenter de jouer encore plus fort, martyrisant les amplis de la rue Chevillon bien au delà du raisonnable, avec leur groove irrésistible allant de la bien nommée I Like To Shake... à la presque redondante, mais toujours absolument magistrale, You Choke me Up !

ND72_137_6809

Leur concert ultra classieux se termine hélas en queue de poisson : le centre Jane Pannier, qui accueille rue Chevillon des femmes en détresse, nous a fait savoir de façon un peu radicale (en débranchant la sono, heureusement à la dernière coda), qu'on avait dépassé les bornes du supportable pour elles... Eh non, ce n'était pas les vilains organisateurs ! On peut les comprendre et ce sera évidemment un point à réfléchir pour une prochaine édition... Mais ça n'a manifestement pas gâché le plaisir d'un public enthousiaste tout au long du concert, idéal pour finir notre programmation maison de 23 groupes toujours uniquement de Marseille - et à mon goût, sans doute la plus belle affiche depuis la première édition !

Chevalien by Pirlouiiiit 30092018

En bonus de fin de soirée, la Meson a invité le groupe Chevalien, que je n'ai pu qu'apercevoir car le créneau 20h-21h est précisément celui où les bénévoles (au moins les pas trop ivres - et c'est mon cas cette année) doivent dégager la Rue du Rock de ses barrières, affiches, pancartes, bouteilles et canettes abandonnées et même si possible de ses ... gens, pour la rendre à la circulation à 21 heures - ah oui, en y remettant les poubelles, aussi ! Tout en ayant l'obligation morale (et physique) de boire ensuite un dernier coup et faire un premier debrief enthousiaste, notamment avec l'autre partie de l'équipe (qui a récupéré tout le matos de son côté au PIM), autour de la Casa Consolat. De quoi bien s'occuper donc !

ND72_137_6939

En repartant essoré mais très content, je m'arrête quand même quelques minutes au Sing or Die! Karaoke qui, comme espéré, fonctionne très bien dans la terrasse des Danaïdes, emmené par sa pétaradante animatrice entièrement déguisée de satin bleu. Et voilà comment après avoir entendu tant de bonnes musiques dans la journée, je rentrerai finalement avec celle de Flashdance en tête...

Merci, merci à tout le monde, public y compris, et Longue vie à la Rue du Rock !

PS au fait : Phocea Rocks, c'est 148 groupes de Marseille programmés à ce jour (sans doublons !)

Plus de photos et vidéos par Pirlouiiiit par ici

Bonus :

La Rue du Rock by Pirlouiiiit 30092018




> Réponse le 02 octobre 2018, par Yann U.

Je m'en vais comme un prince ! (Yann - Usken)   Réagir


Cowboys from Outerspace : les dernières chroniques concerts

The Needs and guests en concert

The Needs and guests par pirlouiiiit
Poste à Galène, Marseille, le 24/06/2018
Exercice difficile donc je serai bref ... un de nos chroniqueurs réguliers (que j'avais poussé à venir au Poste et) qui m'avait dit qu'il écrirait surement sur cette soirée ayant... La suite

the Needs feat. Michel Basly en concert

the Needs feat. Michel Basly par Catherine B
Lollipop Music Store, Marseille, le 25/05/2018
Il y avait du beau monde hier soir chez Lollipop : Pendaison dans un garage rock. Crémaillère pour un album... Bon alors. J'ai du mal à écrire ce matin ou bien serait-ce que... La suite

South Vintage Festival : Rodeo Spaghetti + the Hasbeenders + Cowboys From Outerspace + the Legendary Tiger Man en concert

South Vintage Festival : Rodeo Spaghetti + the Hasbeenders + Cowboys From Outerspace + the Legendary Tiger Man par odliz
Trets, le 19/05/2018
En cette belle journée résolument printanière, nous décidons de nous expatrier loin des fumerolles urbaines et du béton poubelle, direction Trets (prononcez "Tresss",... La suite

Cowboys from Outerspace + Deadwood - 20 ans du label Lollipop Records en concert

Cowboys from Outerspace + Deadwood - 20 ans du label Lollipop Records par Philippe
Le Moulin, Marseille, le 03/05/2018
Enorme affluence ce jeudi soir... au stade Vélodrome et sur les terrasses de bar ! Avec certes un peu de chance dans le tirage, notre club de foutebolle municipal s'est hissé ce... La suite

Ex'Odd : les dernières chroniques concerts

Dissonant Nation +The Escape + Elora + HarmonicGenerator + Ex'Odd en concert

Dissonant Nation +The Escape + Elora + HarmonicGenerator + Ex'Odd par Maryflo
Jas'Rod - Les Pennes Mirabeau, le 05/06/2009
Dernière soirée pour le collectif Jas'Rod avant les vacances estivales et pour clôturer cette saison la programmation se veut conséquente : pas moins de 6 groupes prévus ! Alors... La suite

Co-Workers & the Squid / Ex'odd / Devon en concert

Co-Workers & the Squid / Ex'odd / Devon par Valerie
Jas'rod Les Pennes Mirabeau (13), le 07/11/2017
Co-Workers & the Squid La couleur rouge leur va à merveille c'est "le feu qui allume la scène". Musicalement, esthétiquement et scéniquement pas grand chose à redire... La suite

Fifi Rubato : les dernières chroniques concerts

Fifi Rubato en concert

Fifi Rubato par pirlouiiiit
Archange - Marseille, le 25/02/2012
Après avoir croiser le portrait de Fifi Rubato un peu partout autour de chez moi et l'avoir même croisé en chair et en os à la Réserve à Bulles, me voici donc à 16h30 du côté du... La suite

Johnny Barrel Country Band : les dernières chroniques concerts

Mr Thousand & Ramirez + Johnny Barrel Country Band + DJ Teppaz en concert

Mr Thousand & Ramirez + Johnny Barrel Country Band + DJ Teppaz par odliz
47 le Lieu, le 17/02/2018
Rencart au 47 , non pas pour une soirée échangiste comme à l'époque du lieu, mais pour un doublé concert + soundsystem en famille. Bien calée dans un fauteuil club avec verre en... La suite

Johnny Barrel Country Band en concert

Johnny Barrel Country Band par odliz
Bateau Erre 1930, Marseille, le 08/09/2017
C'est à bord d'une goélette des années 30, coincée entre les pierres du fort St Jean et la mer d'huile du vieux port, qu'on embarque pour un sailtrip musical en plein cœur... La suite

La Flingue : les dernières chroniques concerts

La Flingue + Lords of Altamont en concert

La Flingue + Lords of Altamont par Philippe
Le Molotov, Marseille, le 17/10/2017
Arrivé en goguette après 21 h 30 en se croyant très malin, votre serviteur rate royalement une bonne moitié du show de La Flingue, appelée en renfort pour ouvrir ce soir. Ca... La suite

The Real Kids + La Flingue en concert

The Real Kids + La Flingue par Jorma
Poste à Galène, Marseille, le 04/04/2017
WhaaaaaaaaAAA ! Mon petit Felice, alors, on vient promener ses cheveux blonds à Marseille ? Soirée historique, la venue des Real Kids au Poste et les Real Kids, 40 après leur... La suite

La Flingue en concert

La Flingue par Philippe
Machine à Coudre, Marseille, le 02/12/2016
Grosse soirée que ce vendredi 2 décembre 2016. C'était un de ces vendredis soirs où il y a potentiellement 5 trucs à faire... (et généralement précédé et suivi de 2 autres... La suite

La Flingue + Cheap Riot en concert

La Flingue + Cheap Riot par Pirlouiiiit
Machine à Coudre, Marseille, le 24/10/2015
A peine sorti du concert de Nekfeu où je suis resté le plus longtemps possible, histoire de décider si j'aimais ou pas (pas pu tranché, ça m'a laissé assez indifférent), me voilà... La suite

Les Statonells : les dernières chroniques concerts

Statonells & convidats (Jagdish, Karpienia, Pauline Willerval, Arnaud Fromont  ...) en concert

Statonells & convidats (Jagdish, Karpienia, Pauline Willerval, Arnaud Fromont ...) par pirlouiiiit
Ostau dau pais marselhes, Marseille, le 10/11/2017
Tout juste du retour du Lollipop Music Store où nous venons de commencer la soirée en famille avec le très Smithsien Somehow, je bifurque à l'angle rue A. Blanqui / rue Saint... La suite

les Statonells + La Ligne Claire + Elviro & Leos Ator en concert

les Statonells + La Ligne Claire + Elviro & Leos Ator par Pirlouiiiit
Asile 404, Marseille, le 29/11/2014
Ce samedi soir étant seul je m'étais fait un planning audacieux mais qui me paraissait jouable. Tout d'abord le Roll'Studio avec le duo Emile Atsas - Veronique Mula (début... La suite

Statonnells + Tonnerre Mécanique + David Merlo + Motto + ... (festival noise) en concert

Statonnells + Tonnerre Mécanique + David Merlo + Motto + ... (festival noise) par Pirlouiiiit
le No! - Marseille, le 25/02/2012
De retour de l'Archange où nous avons vu Fifi Rubato nous arrivons au No! pensant que la fête bat son plein. En effet une grosse vingtaine de groupes étaient annoncé pour une... La suite

Zea + Les Statonnells en concert

Zea + Les Statonnells par Mystic Punk Pinguin
Enthropy - Marseille, le 02/10/2011
Après trois jours de Marsatac, c'est au tour d'Enthropy d'afficher complet. Comme ce jeudi à la Machine à Coudre pour le concert d'Enablers. On appréciera toujours la diversité... La suite

Not' Pain quotidien : les dernières chroniques concerts

Catalogue + Not'Pain Quotidien + Conger! Conger! en concert

Catalogue + Not'Pain Quotidien + Conger! Conger! par odliz
La Machine à Coudre, Marseille, le 04/03/2017
Plongée au cœur de la deuxième soirée d'un week-end marathon à l'honneur des Conger ! Conger ! pour la release party de leur splendide white album. Ce samedi soir commence... La suite

Mitch Bones (+ Lazybones + Not Pain Quotidien) en concert

Mitch Bones (+ Lazybones + Not Pain Quotidien) par Joshua
Lollipop Music Store, Marseille, le 23/05/2014
Moi j'aime décidément bien les concerts chez Lollipop, ça doit bien faire mon cinquième je pense. Déjà parce que c'est à peu près les seuls que je peux voir régulièrement, vu que... La suite

5 ans Massilia's Burning + 4 ans Chavana = Lazybones + Not Pain Quotidien + Ed Mudshi + Menpenti + Irritones + Sweet Children (+ annulation The Keith Richards Overdose) en concert

5 ans Massilia's Burning + 4 ans Chavana = Lazybones + Not Pain Quotidien + Ed Mudshi + Menpenti + Irritones + Sweet Children (+ annulation The Keith Richards Overdose) par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 05/12/2009
Grosse soirée que ce samedi-là, pour fêter les 5 ans des activistes Massilia's Burning et les 4 ans des non-moins agités Chavana, concrétisés par le beau challenge d'une addition... La suite

Not' Pain Quotidien + Ed Mudshi + Lazybones en concert

Not' Pain Quotidien + Ed Mudshi + Lazybones par Zhou
La Machine à Coudre - Marseille, le 06/03/2009
Eludons rapidos l'introduction : garage à l'ancienne sur le Cours Lieutaud dont il vaut mieux vous épargner les détails (mais avec une voiture garée à la perpendiculaire du... La suite

Pleasures : les dernières chroniques concerts

Pleasures en concert

Pleasures par Catherine B
Café Julien, Marseille, le 22/06/2018
Who cares the way we dance ? Vous Messieurs ! Hier soir au Café Julien, les étirements jouissifs (pas d'autre mot me vient tout de suite) de nos pauvres corps endoloris par... La suite

The Pleasures en concert

The Pleasures par pirlouiiiit
Lollipop Music Store, Marseille, le 13/04/2018
Après une fin de semaine particulièrement éprouvante (genre tu apprends que la maison de voisins vient d'être rachetée par un promoteur pour y faire un immeuble de 6 niveaux et... La suite

The Pleasures + The Limiñanas en concert

The Pleasures + The Limiñanas par Philippe
Espace Julien, Marseille, le 24/02/2017
Flute. Ou alors merde. Déjà vu un super concert hier soir (produit par le Poste à Galène, comme ce soir) mais bien obligé de ressortir - on ne peut quand même pas laisser passer... La suite

Little Barrie + the Pleasures en concert

Little Barrie + the Pleasures par Gilles Borgogno
Le Poste à Galène - Marseille, le 21/10/2016
Les aléas du parking (entendez pour se garer avec un véhicule hors-gabarit, vive les transports en commun !) nous ont fait rater la presque totalité de la première partie, mais... La suite

rue du rock : les dernières chroniques concerts

Doc Vinegar, Usken, Holy Frost, Digital Nova, Section Azzura, Moondawn, Chevalien (La Rue du Rock 2018 - suite)  en concert

Doc Vinegar, Usken, Holy Frost, Digital Nova, Section Azzura, Moondawn, Chevalien (La Rue du Rock 2018 - suite) par pirlouiiiit
rue Consolat, Marseille, le 30/09/2018
Bon il serait temps d'essayer de compléter la chronique de Philippe (que vous pouvez lire ici) dans laquelle il parle des sets de Not'Pain Quotidien, Hatred Still Alive,... La suite

Stella Pire (showcase) pour le vernissage de l'expo Live in Marseille / La Rue du Rock ! en concert

Stella Pire (showcase) pour le vernissage de l'expo Live in Marseille / La Rue du Rock ! par Philippe
Lollipop Music Store, Marseille, le 31/01/2018
Ah non n'insiste pas Pirlouiiiit, je ne ferai pas une chronique, non, juste un petit commentaire de cet apéro annuel et néanmoins toujours charmant. Très jolie expo comme... La suite

Rue du Rock #5 : Old Factory, Dareda, Parking Shell, Costa Fatal, Telescope Road, Steph & Clem, Galavar, ... en concert

Rue du Rock #5 : Old Factory, Dareda, Parking Shell, Costa Fatal, Telescope Road, Steph & Clem, Galavar, ... par pirlouiiiit
rue Consolat, Chevillon et Abeilles, Marseille, le 24/09/2017
Je tiens tout d'abord à remercier Philippe et Lumak pour leurs chroniques (auxquelles vous pouvez accéder en cliquant sur leurs prénoms) qui elles auront été postées dans les 3... La suite

(ma) Rue du Rock #5 (Festival Phocea Rocks) : Miss Paillette, Niwt, Copernic, The Insomniacs, January Sons, Yvi Slan, The Dirteez, Farouche Zoé, Harmonic Generator, Medusa, Roxys Angry, Duck Tape, Poutre, Conger! Conger!, Temenik Elektrik en concert

(ma) Rue du Rock #5 (Festival Phocea Rocks) : Miss Paillette, Niwt, Copernic, The Insomniacs, January Sons, Yvi Slan, The Dirteez, Farouche Zoé, Harmonic Generator, Medusa, Roxys Angry, Duck Tape, Poutre, Conger! Conger!, Temenik Elektrik par Philippe
Rue Consolat, Marseille, le 24/09/2017
Et de 5 ! C'est déjà l'édition #5 de la Rue du Rock par Phocea Rocks ! Comme le temps passe... Quand on repense aux deux premières, il y a de quoi mesurer le chemin parcouru,... La suite

Sound of Mars : les dernières chroniques concerts

La Colonie de Vacances (Marvin + Pneu + Electric Electric + Papier Tigre) + Sound of Mars en concert

La Colonie de Vacances (Marvin + Pneu + Electric Electric + Papier Tigre) + Sound of Mars par Mystic Punk Pinguin
EstakCrew - Marseille, le 09/03/2013
Dans notre monde moderne, des personnes se sont rendues compte qu'elles étaient allergiques aux ondes (téléphones portables, wifi, etc ..). Fatigue, malaise, maux de tête, dans... La suite

Splash Macadam : les dernières chroniques concerts

(mon) Festival Phocea Rocks 2014 : Tomy & the Cougars, Killboy Powerhead, Quetzal Snakes, the French Revolution, The H.O.S.T., Revolver Klub, Splash Macadam, Sunsick (sun sick), Dagoba, Post-Coïtum en concert

(mon) Festival Phocea Rocks 2014 : Tomy & the Cougars, Killboy Powerhead, Quetzal Snakes, the French Revolution, The H.O.S.T., Revolver Klub, Splash Macadam, Sunsick (sun sick), Dagoba, Post-Coïtum par Philippe
Espace Julien, Marseille, le 31/05/2014
Phocéa Rocks à l'Espace Julien, 2e édition ! Le plus beau des festivals de grands petits groupes remet le couvert en 2014, une fois dissipé l'écran de fumée de Marseille... La suite

Festival Phocea Rocks : Catalogue + Blah Blah + Splash Macadam en concert

Festival Phocea Rocks : Catalogue + Blah Blah + Splash Macadam par Phil2guy
La Machine à Coudre - Marseille, le 28/06/2013
Me voici embarqué pour la deuxième soirée de la tournée Phocéa Rock avec trois groupes du cru que je vais découvrir : Catalogue, Blah Blah et Splash Macadam ont investi ce soir... La suite

Peter Doherty + Splash Macadam (This is (not) Music) en concert

Peter Doherty + Splash Macadam (This is (not) Music) par Beatrice Vallone
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 03/05/2013
Arrivée devant le Cabaret Aléatoire à 18h30 et déjà des fans affluent le long des barrières de sécurité en attendant l'ouverture des portes initialement prévu à 20h. Photo :... La suite

Sallie Ford & The Sound Outside + Splash Macadam en concert

Sallie Ford & The Sound Outside + Splash Macadam par Philippe
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 05/12/2012
Décidément j'y arriverai jamais. Je calcule scientifiquement mon retard d'arrivée à 21 h 50 pour tomber pile sur le premier groupe, Splash Macadam, et vlà que j'apprends qu'ils... La suite

Rue Consolat, Marseille : les dernières chroniques concerts

Doc Vinegar, Usken, Holy Frost, Digital Nova, Section Azzura, Moondawn, Chevalien (La Rue du Rock 2018 - suite)  en concert

Doc Vinegar, Usken, Holy Frost, Digital Nova, Section Azzura, Moondawn, Chevalien (La Rue du Rock 2018 - suite) par pirlouiiiit
rue Consolat, Marseille, le 30/09/2018
Bon il serait temps d'essayer de compléter la chronique de Philippe (que vous pouvez lire ici) dans laquelle il parle des sets de Not'Pain Quotidien, Hatred Still Alive,... La suite

Rue du Rock #5 : Old Factory, Dareda, Parking Shell, Costa Fatal, Telescope Road, Steph & Clem, Galavar, ... en concert

Rue du Rock #5 : Old Factory, Dareda, Parking Shell, Costa Fatal, Telescope Road, Steph & Clem, Galavar, ... par pirlouiiiit
rue Consolat, Chevillon et Abeilles, Marseille, le 24/09/2017
Je tiens tout d'abord à remercier Philippe et Lumak pour leurs chroniques (auxquelles vous pouvez accéder en cliquant sur leurs prénoms) qui elles auront été postées dans les 3... La suite

(ma) Rue du Rock #5 (Festival Phocea Rocks) : Miss Paillette, Niwt, Copernic, The Insomniacs, January Sons, Yvi Slan, The Dirteez, Farouche Zoé, Harmonic Generator, Medusa, Roxys Angry, Duck Tape, Poutre, Conger! Conger!, Temenik Elektrik en concert

(ma) Rue du Rock #5 (Festival Phocea Rocks) : Miss Paillette, Niwt, Copernic, The Insomniacs, January Sons, Yvi Slan, The Dirteez, Farouche Zoé, Harmonic Generator, Medusa, Roxys Angry, Duck Tape, Poutre, Conger! Conger!, Temenik Elektrik par Philippe
Rue Consolat, Marseille, le 24/09/2017
Et de 5 ! C'est déjà l'édition #5 de la Rue du Rock par Phocea Rocks ! Comme le temps passe... Quand on repense aux deux premières, il y a de quoi mesurer le chemin parcouru,... La suite

Rue du Rock #5 (Copernic, Dareda, The Insomniacs, Parking Shell, Telescope Road, Yvi Slan, The Dirteez) en concert

Rue du Rock #5 (Copernic, Dareda, The Insomniacs, Parking Shell, Telescope Road, Yvi Slan, The Dirteez) par Lumak
Rue Consolat, le 24/09/2017
Le beau temps était au rendez vous pour la 5ème édition de la Rue du Rock avec cette année 22 concerts. Bien sûr, impossible de tous les faire mais en parcourant les différents... La suite