Accueil Chronique de concert Rock en Seine 2012 - Jour 3 : Green Day, Foster The People, The Dandy Warhols, Passion Pit, Avant-Seine All Stars, Kimbra, Versus, Friends
Mercredi 13 novembre 2019 : 11977 concerts, 25765 chroniques de concert, 5274 critiques d'album.

Chronique de Concert

Rock en Seine 2012 - Jour 3 : Green Day, Foster The People, The Dandy Warhols, Passion Pit, Avant-Seine All Stars, Kimbra, Versus, Friends

Rock en Seine 2012 - Jour 3 : Green Day, Foster The People, The Dandy Warhols, Passion Pit, Avant-Seine All Stars, Kimbra, Versus, Friends en concert

Domaine National de Saint-Cloud 26 Août 2012

Critique écrite le par



DIMANCHE 26 AOÛT 2012

Temps : Beau, frais en soirée.

On a vu : Elisa Jo devant The Dandy Warhols ; Jean-Paul Huchon et Julien Dray devant Green Day ; Stuck In The Sound, Birdy Hunt, Fancy, Success, Hushpuppies et Foster The People à l'after VIP.


FRIENDS - Scène Pression Live - 14h30 : 6,5/10

Avec sa pop lo fi, à la fois vintage, glamour et groovy (en particulier le tube I'm His Girl), le groupe Friends (qui n'a pas trop pensé au référencement Internet en choisissant son nom) propose une prestation globalement propre et fraîche, malgré quelques mollesses qui rendent le tout pas toujours enthousiasmant. Le problème majeur est surtout que tout ne repose que sur la personnalité et le charme de la chanteuse, Samantha Urbani, tandis que les musiciens semblent complètement absents, comme si on les avait posés là pour décorer la scène. Malgré tout, un bon concert pour débuter la journée en douceur.


Friends


VERSUS - Scène de l'Industrie - 15h15 : 7/10

Avec une belle énergie et un sacré groove, on pouvait espérer mieux du combo français Versus, dont la réputation se bâtit lentement, mais très sûrement depuis quelques mois. Leur MC a un flow très agréable et le mélange de hip hop et de rock livré par les 8 musiciens sur scène (dont un DJ et un chanteur/flutiste) peut se faire très dansant. Malheureusement, tout n'est pas aussi prenant qu'on l'aurait espéré. Le set termine tout de même très fort avec un titre que James Brown lui-même n'aurait sûrement pas renié. A suivre...


Versus


KIMBRA - Scène Pression Live - 15h50 : 7,5/10

La chanteuse néo-zélandaise, découverte essentiellement pour sa participation au tube de Gotye Somebody I Used To Know (mais qu'on suivait pour notre part depuis son duo en 2010 avec Miami Horror sur l'excellent I Look To You), est en train de créer un véritable raz-de-marée partout où elle passe et notamment aux Etats-Unis. Certains de ses morceaux ont une classe folle, comme le jazzy Good Intent, tandis que d'autres font la part belle à une pop acidulée et sautillante (Cameo Lover). Elle livre en outre une nouvelle version de son premier single, Settle Down, plus électronique et assez réussie. Au rayon des bons points, on notera également que cette pure francophile fait l'effort de s'exprimer uniquement dans un Français très correct, ce qui est toujours appréciable. Malheureusement, ce beau tableau est entaché par un son calamiteux, un problème qui s'est répété tout le weekend sur cette scène Pression Live, qui se détachait déjà des autres en termes de qualité sonore l'an dernier, mais dans le bon sens cette fois. Difficile de comprendre à quoi ce problème est lié, mais il a sacrément amoché les sets de Grimes, Friends, Passion Pit et donc Kimbra, que nous y avons vus. Les basses infâmes écrasent tout sur leur passage et on regrettera longtemps de n'avoir pu profiter que d'une infime partie des capacités vocales de la jeune artiste, dont c'était le tout premier concert en France. A revoir absolument dans de meilleures conditions.


Kimbra


PASSION PIT - Scène Pression Live - 17h10 : 7/10

Même problème de son pour Passion Pit, et l'on doit dire en préambule que cela coûte peut-être quelques demi-points au groupe. En l'état, la bande du Massachussetts livre un set pas désagréable, mais assez insipide. Avec quelques rythmiques électro sympas, devant un public nombreux et largement acquis à leur cause, les musiciens ont indéniablement quelques bonnes inspirations pour faire danser les spectateurs et mettent même une sacrée ambiance. Pourtant, on n'accroche pas plus que ça à un concert finalement assez anecdotique.


Passion Pit


THE DANDY WARHOLS - Grande Scène - 18h00 : NN

Groupe mythique et rare de la scène rock psyché américaine, les Dandy Warhols, originaires de Portland, étaient une des attractions de ce Rock en Seine. Attraction dont on n'aura vu que quelques morceaux - ce qui explique qu'on n'ait pas voulu se risquer à attribuer une note - mais qui a proposé un set plutôt envoûtant. Sur l'inévitable tube Bohemian Like You, la bande de Courtney Taylor muscle son jeu et met enfin un semblant d'ambiance à un public qui écoute religieusement, mais semble trouver peu d'occasions de bouger. Leur musique demande en effet une certaine attention, qu'il est bien difficile d'obtenir en festival (on avait eu le même problème l'an passé avec CocoRosie), même si l'on doit reconnaître que leur son emplit bien l'espace.


The Dandy Warhols


AVANT SEINE ALL STARS - Scène Pression Live - 18h50 : NN

Devant une foule des grands jours, cette création inédite rassemblait dix des groupes "découverte" du programme Avant-Seine, mis en place depuis 2005, pour reprendre dix standards de la décennie écoulée. Et comme on pouvait s'y attendre, la performance aura été l'occasion du meilleur comme du pire. On aura malheureusement loupé les passages de Jil Is Lucky et de Fancy, mais on arrive pour entendre Cheveu massacrer le One More Time des Daft Punk. On apprécie en revanche nettement plus la version électro et électrique du No One Knows des Queens Of The Stone Age, proposée par les déjantés Success, portés par un chanteur ultra-charismatique. Moins d'enthousiasme pour la reprise musclée, mais sans grand intérêt d'At The Drive-In par Stuck In The Sound. Rien d'extraordinaire non-plus dans la version des Hey Hey My My du Last Night des Strokes, qui commence comme un blues sous tranquillisants, avant de soudainement mettre les doigts dans la prise. Un peu gadget. Beaucoup plus intéressante en revanche, la reprise électro très intelligemment pensée du mythique Seven Nation Army des White Stripes par Molecule, avec une grosse basse efficace et dansante, même si le chant laisse un peu à désirer. C'est ensuite aux Gush d'offrir une version bien remuante du That's Not My Name des Ting Tings, qui doit toutefois plus à l'hyper-efficacité du morceau original qu'au travail de réarrangement du groupe. Echec aussi pour les Hushpuppies, qui livrent une reprise rock totalement inintéressante du pourtant si beau L.E.S. Artistes de Santigold. Heureusement, on finit fort avec la version déchaînée du Hey Ya! d'Outkast par Birdy Hunt, très réussie. Morceau que le groupe reprend ensuite pour le final, avec le retour sur scène de tous les groupes et des Airnadette (qui ont animé les changements de plateau), pour une grande et belle farandole sur scène. On n'aura finalement relevé que quelques couacs techniques, très excusables vu la performance (dix groupes sur la même scène en moins d'une heure), couacs toutefois pas très faciles à meubler pour le présentateur issu des Airnadette, rarement drôle et manifestement pas très à l'aise dans l'art de l'improvisation. En revanche, les quelques interludes animés par la bande elle-même se révèlent plutôt réussis. Dans l'ensemble, cet Avant-Seine All Stars aura donné l'occasion d'une belle fête et de prestations qui, si inégales qu'elles fussent, partageaient un vrai souci d'amusement et de bonne humeur. Bravo aux organisateurs pour cette initiative et aux groupes qui se sont prêtés au jeu !


Avant-Seine All Stars - Fancy


FOSTER THE PEOPLE - Scène de la Cascade - 20h45 : 8,5/10

Devant une foule véritablement immense, les très attendus Californiens de Foster The People assènent leur pop tantôt atmosphérique, tantôt dansante. Si la première partie du set n'est pas toujours passionnante (hormis le fameux Houdini qui intervient en deuxième), les choses s'accélèrent une fois passée la mi-concert, avec l'excellent Call It What You Want, qui transforme le Domaine de Saint-Cloud en dancefloor géant. Pour continuer à faire monter la sauce, Mark Foster fait alors venir sur scène Kimbra, aperçue plus tôt sur la scène Pression Live, pour le tout aussi dansant et très puissant Warrior (réalisé avec le DJ canadien A-Trak, malheureusement absent). Le groupe enchaîne ensuite avec une version bâclée, mais tout de même sympa de Don't Stop (Color On The Walls) , pour finir en apothéose sur Pumped Up Kicks, qui s'offre un final électro survitaminé avec en prime un beau lâché de confettis sur une foule toujours impressionnante, malgré le début du concert de Green Day sur la Grande Scène. Les Foster The People auront donc livré une prestation assez schizophrène, entre une première moitié assez calme, voire parfois rébarbative, et une deuxième en forme de grand feu d'artifices. Mais comme c'est la dernière impression qui compte, on gardera un excellent souvenir de ce concert !


Foster The People


GREEN DAY - Grande Scène - 21h30 : 7,5/10

Il est parfois dur d'être journaliste musical, par exemple quand votre conscience professionnelle vous oblige à dire du bien de Green Day. Heureusement, la bande de Billie Joe Armstrong a beaucoup œuvré pour qu'on n'ait pas à en dire trop non-plus, se tirant des balles dans le pied avec beaucoup d'enthousiasme, alors qu'elle aurait pu faire taire la plupart des critiques.
Le concert a déjà commencé depuis quelques minutes quand on arrive du concert de Foster The People, et c'est le moment que le groupe choisit pour balancer Holiday, qui envoie la sauce et qui déchaîne déjà la foule. La bande, formée en 1987, a l'avantage d'avoir toujours la pêche de ses jeunes années. Seul problème : il faut parfois grandir et sortir de l'adolescence, voire de l'enfance. Or Billie Joe Armstrong, 40 ans depuis quelques mois, ressemble plus à un enfant de 8 ans qu'à un chanteur dans la force de l'âge : il fait des galipettes, arrose la foule au jet d'eau, balance des rubans de papier toilettes dans le public, catapulte des t-shirts, se déguise, fait des blagues, des grimaces... En fait, on se croirait plus à la garderie qu'à un concert de rock. Et à en faire tellement dans l'esbroufe, il en oublie un peu la musique. Certes, tous les morceaux de Green Day se ressemblent et tous leurs trucs pour épater la foule ont quand-même été vus et revus un million de fois, mais les musiciens sont parfois capables de vraies démonstrations de force et pourraient utiliser leurs années d'expérience et leur présence sur scène pour imposer un vrai show. Au lieu de ça, notre ami Billie continue inlassablement de faire le pitre, même sur le beau Boulevard Of Broken Dreams, qui aurait pu être réussi s'il ne l'avait pas interrompu en plein milieu pour faire l'idiot. C'est d'ailleurs à l'occasion de ce morceau qu'on atteint le fond du fond, lorsque les écrans géants nous montrent au premier rang de la foule une ado, tout appareil dentaire dehors, en train de pleurer à chaudes larmes. On n'avait pas payé pour voir Justin Bieber !

Et pourtant, ça peut être vraiment très bien quand le groupe se met enfin à jouer, comme sur Basket Case ou l'inévitable et toujours aussi efficace American Idiot, interprété en rappel et dont Billie Joe pourrait presque ne plus chanter les paroles tant le public les connait par cœur. Intéressant même lorsque le concert se termine sur un acoustique guitare-voix qui a le mérite de clore le set en douceur.


Green Day


Ce concert aura sans doute été le plus gros succès populaire du festival, en grande partie grâce aux nombreux fans venus exprès pour le groupe (finalement, une journée à 50 euros reste rentable pour voir son groupe préféré), mais il aura laissé une bien étrange impression. Le succès en soi ne veut pas dire grand-chose : Britney Spears, Tokio Hotel ou Justin Bieber, qu'on a cité plus haut, déchaînent des foules, et ça ne veut pas dire pour autant que leur production musicale, ni même scénique, vaille quoi que ce soit. Mais la prestation de Green Day, quand ils se mettent à jouer, est très convaincante, puissante, jouissive même quand ils reprennent les tubes de notre adolescence. Le problème du groupe, au contraire de The Offspring, programmé il y a quelques années à Saint-Cloud, c'est qu'il n'a pas grandi, et son public non-plus. Quand on va voir les Offspring aujourd'hui, on sait qu'on y va un peu au second degré, entre gens de la même génération, on s'amuse sur les titres qui nous ont fait danser quand on était plus jeune. Or la moyenne d'âge du public de Green Day n'a, elle, pas augmentée avec le temps, le groupe parle toujours aux ados, et fait tout pour cela, en livrant une prestation qui tient plus du guignol et du spectacle de foire que du vrai concert du rock. On peut être fun et jeune dans sa tête sans être grotesque, comme AC/DC le fait depuis des décennies, alors que le groupe est autrement plus vieux. Mais sans doute que comparer Green Day et AC/DC, c'est atteindre les limites de la démonstration : Green Day est un groupe capable de produire de vrais tubes et de proposer des performances scéniques de qualité, mais qui, au contraire de la mythique bande d'Angus Young, s'est toujours contenté de faire du toc et du commercial. Et finalement, c'est bien dommage...


BILAN DU JOUR 2 :

Dernière journée assez solide pour cette dixième édition de Rock en Seine, avec un début crescendo de Friends à Kimbra en passant par Versus. Moins d'enthousiasme pour Passion Pit, mais une prestation intéressante des Dandy Warhols, avant le très créatif et hétéroclite Avant-Seine All Stars, sans nul doute un des évènements de ce festival. On finit un peu perplexe sur un très bon demi-concert des Foster The People et une prestation difficile à juger de Green Day, qui aura mélangé le meilleur de tubes électriques et imparables au pire de simagrées grotesques, dont la lourdeur a fini par rendre le moment assez affligeant.


BILAN DU FESTIVAL :

Malgré une affiche moins alléchante que l'an passé sur le papier, cette dixième édition de Rock en Seine nous aura révélé de bonnes surprises : si on n'a rien vu de vraiment exceptionnel, à la hauteur, par exemple, d'Archive ou des Streets en 2011, on aura en revanche pu profiter de beaucoup de bonnes choses, avec les prestations solides de Bloc Party, The Dandy Warhols, C2C, The Asteroids Galaxy Tour, Dionysos ou encore Agoria, les jolies découvertes (attendues pour la plupart) Kimbra, Speech Debelle, Owlle et les grosses performances des Black Keys et de Foster The People. Déception attendue, mais confirmée, en revanche, pour les deux têtes d'affiche Placebo et Green Day. Dans une moindre mesure, on aurait attendu un peu plus de Grimes, Friends, The Temper Trap et même Miike Snow. On félicite par contre sans réserve les organisateurs pour les deux créations originales : Get Well Soon avec l'Orchestre National d'Ile-de-France (qu'on n'a malheureusement pas vu) et le Avant-Seine All Stars, globalement réussi. Et on salue toujours et encore l'organisation générale avec profusion de nourritures et de boissons, animations diverses (cette année une grande roue, en plus de la traditionnelle guinguette ou de l'expo photo) et une ambiance toujours aussi sympa. Un regret tout de même, et une inquiétude surtout, parce que c'est une tendance de fond : la qualité des têtes d'affiche baisse chaque année un peu plus, passant des White Stripes, Muse, Chemical Brothers (tous trois en 2004), Radiohead (2006), Rage Against The Machine et autres R.E.M (en 2008) à des groupes de moins en moins renommés (Arcade Fire, Arctic Monkeys, Queens Of The Stone Age, Archive, Foo Fighters...), voire carrément ringards et inintéressants (Blink 182, Placebo, Green Day...). S'il continue sur cette pente, le festival francilien risque fort de ne plus pouvoir se vanter bien longtemps de voir sa fréquentation augmenter chaque année...


BONUS :
La chronique du Jour 1 : Placebo, Bloc Party, Dionysos, C2C...
La chronique du Jour 2 : The Black Keys, Noel Gallagher, Agoria, Eagles Of Death Metal...

Crédits photos : Fred Cazalis, ainsi que Sylvere Hieulle et Victor Picon pour Rock en Seine.

Rock en Seine : les dernières chroniques concerts

Foals (Festival Rock en Seine 2019) en concert

Foals (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 25/08/2019
Une heure de show à haute teneur en tubes pour l'imparable passage de Foals à Rock en Seine fin août... Remontés à bloc et visiblement ravis de jouer une nouvelle fois à Paris,... La suite

The Murder Capital (Festival Rock en Seine 2019) en concert

The Murder Capital (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 25/08/2019
Dimanche 25 août en plein après-midi dans le caniculaire été parisien, le groupe irlandais The Murder Capital retourne tout sur son passage au festival Rock en Seine... Sous le... La suite

The Cure (Festival Rock en Seine 2019) en concert

The Cure (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 23/08/2019
©Mauro Melis Contrairement à PNL en 2018, The Cure a fait le plein cette année à Rock en Seine, le festival francilien affichant complet vendredi 23 août, jour tant attendu du... La suite

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard en concert

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard par Philippe
Parc de Saint-Cloud, le 24/08/2018
Damnation, l'été 2018 s'est déjà enfui ! On a eu beau y poser autant de jalons festivaliers que possible (Tinals, Hellfest, Eurocks...), nous voilà déjà à sa borne de fin, celle... La suite

Airnadette : les dernières chroniques concerts

Bazbaz + Lou Marco + Gaïo + Michel Vedette + Airnadette ... (Causette Liberty Tour) en concert

Bazbaz + Lou Marco + Gaïo + Michel Vedette + Airnadette ... (Causette Liberty Tour) par Pirlouiiiit
Espace Julien, Marseille, le 22/02/2014
Comme je le disais dans la chronique du dernier concert de la veille au Lounge, ce soir j'étais bien décidé à rester chez moi... Et puis à force d'entendre des gens de mon... La suite

Airnadette  en concert

Airnadette par Lebonair
Le Bataclan - Paris, le 31/05/2012
Je suis très heureux de retrouver ma chère bernadette, pardon, mes chers Airnadette ce soir au Bataclan. C'est qu'ils en ont gravi des marches depuis leurs débuts en 2008 au... La suite

Airnadette  en concert

Airnadette par lebonair
Le Divan du Monde, Paris , le 15/10/2011
Mardi 11 octobre 2011, direction Le Divan du Monde. Ce soir une grande première: un air-concert, et même mieux une air-comédie musiculte ! Et je dois l'avouer, même si on était... La suite

Cheveu : les dernières chroniques concerts

The Black Angels, Slowdive, A Place To Bury Strangers, Bo Ningen, Jen Cloher, Acid Mothers Temple, The KVB, Group Doueh & Cheveu, Elephant Stone, Cosmonauts, Ulrika Spacek, Moon Gogo, CFM, The Murlocs, The Holydrug Couple, Beach Fossils, Petit Fantome (Levitation France 2017) en concert

The Black Angels, Slowdive, A Place To Bury Strangers, Bo Ningen, Jen Cloher, Acid Mothers Temple, The KVB, Group Doueh & Cheveu, Elephant Stone, Cosmonauts, Ulrika Spacek, Moon Gogo, CFM, The Murlocs, The Holydrug Couple, Beach Fossils, Petit Fantome (Levitation France 2017) par Pierre Andrieu
Le Quai, Angers, le 16/09/2017
Encore une super édition pour le festival Levitation France, l'immanquable version française du grand rassemblement d'obédience psychédélique initié à Austin, Texas par les... La suite

(mes) Eurockéennes 2017, 2/2 : Groupe Doueh & Cheveu, Royal Blood, Bachar Mar-Khalifé, Solange, Phoenix, Savages, Arcade Fire en concert

(mes) Eurockéennes 2017, 2/2 : Groupe Doueh & Cheveu, Royal Blood, Bachar Mar-Khalifé, Solange, Phoenix, Savages, Arcade Fire par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 09/07/2017
Le samedi, c'était par ici ! Pour commencer sous des nuages antipathiques, après les anecdotiques Rocky et leur belle chanteuse, on est assez content de pouvoir retourner voir... La suite

Cheveu & Groupe Doueh en concert

Cheveu & Groupe Doueh par Phil2guy
Théâtre le Merlan - Marseille., le 18/05/2017
C'est le début de d'une tournée pour le trio électro garage Cheveu qui donne une série de concert en commun avec Le Groupe Doueh qui vient du Sahara Occidental. Les deux groupes... La suite

Groupe Doueh + Cheveu en concert

Groupe Doueh + Cheveu par Philippe
Le Merlan, Marseille, le 18/05/2017
Suite et fin des 10 ans du glorieux label Born Bad, commencés la semaine dernière avec un concert furieux de J.C. Satàn et Frustration au Cabaret Aléatoire... Plutôt que ses... La suite

Friends : les dernières chroniques concerts

Django Django + Trailer Trash Tracys + Citizens ! + Slagsmålsklubben + Kindness + Friends (Printemps de Bourges 2012) en concert

Django Django + Trailer Trash Tracys + Citizens ! + Slagsmålsklubben + Kindness + Friends (Printemps de Bourges 2012) par Pierre Andrieu
Le 22 d'Auron, Bourges, le 27/04/2012
Vendredi soir bouillant au Printemps de Bourges 2012, le 27 avril 2012, avec une affiche de feu au 22 d'Auron, rempli à ras bord par une foule en état d'ébullition avancé,... La suite

Green Day : les dernières chroniques concerts

Festival de Nimes : Green Day + Black Rebel Motorcycle Club + Volbeat en concert

Festival de Nimes : Green Day + Black Rebel Motorcycle Club + Volbeat par Jorma
Arènes - Nîmes, le 10/07/2013
Trois raisons m'ont poussées à revivre mes années lycées en me rendant au concert de Green Day en cette chaude et orageuse soirée de juillet : - les arènes de Nîmes, lieu... La suite

Green Day + Social Distortion (Festival Rock en Seine 2012) en concert

Green Day + Social Distortion (Festival Rock en Seine 2012) par Fanrem
Rock en Seine, Paris, Domaine de St Cloud, le 26/08/2012
3 ans que je ne les avais pas vus, et il est vrai que l'affiche de la 10ème édition du festival parisien Rock en Seine était a priori alléchante. Green Day est tout de même... La suite

Grandaddy, Beach House, The Dandy Warhols, Stuck In The Sound, The Waterboys, Green Day, Social Distortion (Festival Rock en Seine 2012) en concert

Grandaddy, Beach House, The Dandy Warhols, Stuck In The Sound, The Waterboys, Green Day, Social Distortion (Festival Rock en Seine 2012) par Pierre Andrieu
Domaine National de Saint-Cloud, le 26/08/2012
Après l'énorme journée de la veille au Domaine National de Saint-Cloud pour Rock en Seine, la dernière série de concerts du festival 2012, le dimanche 26 août, parait un peu... La suite

Rock Werchter 2010 : jour 2 - Coheed and Cambria - 30 seconds to Mars - Jack Johnson - Editors - The Specials - Green Day en concert

Rock Werchter 2010 : jour 2 - Coheed and Cambria - 30 seconds to Mars - Jack Johnson - Editors - The Specials - Green Day par Cabask
Werchter, le 02/07/2010
Nous sommes réveillés de bonne heure en ce vendredi, avant 9H. Non pas que nos voisins soient horriblement bruyants (pas encore du moins...), mais malgré un placement plutôt... La suite

Gush : les dernières chroniques concerts

The Probs + Gush + Puggy (Festival Chorus des Hauts de Seine 2013) en concert

The Probs + Gush + Puggy (Festival Chorus des Hauts de Seine 2013) par Julyzz
Magic Mirrors - La Défense, le 08/04/2013
Lundi dernier, c'était une soirée très rock-embolesque au Chorus Festival ! Pour ce 3ème jour de concerts, le jeune groupe survitaminé The Probs, Gush et leurs sonorités seventies... La suite

PMs Better + Gush + Newton Faulkner + BB Brunes + Devendra Banhart+Gogol Bordello + ZZ Top + -M- + Peter Doherty + Pony Pony Run Run (Festival Musilac 2010) par Melanie V
Esplanade du lac/Aix les Bains, le 16/07/2010
15h30.30°C. Le festival Musilac peut enfin commencer. Les jeunes frenchies de PMS Better et Gush débutent l'échauffement du public. Mais le son pop rock anglais est très vite remplacé par celui de la guitare de Newton Faulkner. Ce chanteur surprend d'abord par ses longues dreadlocks, puis surtout par sa musique originale. Un son folk à l'énergie... La suite

Gush en concert

Gush par sami
Poste à Galène - Marseille, le 27/05/2010
Concert sympathique au poste avec les Gush. L'écoute de leur premier album "Everybody's God" ne m'avait pas vraiment renversé mais laissait augurer un agréable 70's show, ce fut... La suite

Gush en concert

Gush par Penelope
Scopitone, Paris, le 13/01/2010
J'ai découvert les Gush sur scène au Scopitone. Un groupe qui donne de la voix. Ces quatre garçons au look très étudié et à la complicité presque fusionnelle sont vraiment... La suite

Hey Hey My My : les dernières chroniques concerts

Narrow Terence + Hey Hey My My en concert

Narrow Terence + Hey Hey My My par Cabask
Poste à Galène - Marseille, le 08/10/2010
Joli plateau ce vendredi soir au Poste à Galène, bien loin d'afficher complet avec une petite centaine de personnes au plus beau de la soirée. Deux formations aux univers bien... La suite

Are We brothers + Hey hey My My en concert

Are We brothers + Hey hey My My par Julyzz
magic mirror la defense, Chorus festival, le 23/03/2010
Second midi au Magic Mirror On commence par Are We Brothers ? 4 Danois qui ne connaissent pas le froid. Ca groove, ça blues, ça rock, ça saute, ça ne doit pas... La suite

Arcade Fire + The Hives + The Shins + Dinosaur Jr + Hey Hey My My + Rodeo Massacre + Dizzee Rascal + M. I. A. + Rock & Roll (Rock en Seine 2007)  en concert

Arcade Fire + The Hives + The Shins + Dinosaur Jr + Hey Hey My My + Rodeo Massacre + Dizzee Rascal + M. I. A. + Rock & Roll (Rock en Seine 2007) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, Paris, le 24/08/2007
Première journée très réussie pour la cinquième édition du festival Rock en Seine, dans le toujours magnifique Parc National de Saint-Cloud... De 15h à 23h15 (transports en... La suite

Narrow Terence + Hey Hey My My en concert

Narrow Terence + Hey Hey My My par Pirlouiiiit
Lollipup Music Store - Marseille, le 23/02/2008
Cette fois je ne suis pas complètement en retard car il y a deux groupes en showcase. Hey Hey My My et Narrow Terence qui ont joué ensemble la veille dans la région et qui ont... La suite

Hushpuppies : les dernières chroniques concerts

(mon) Rock en Seine 2011, 1/2 : The Black Box Revelation, Hushpuppies, Cage The Elephant, Le Corps Mince de   Françoise, The Jim Jones Revue, Interpol, Keren Ann, Arctic Monkeys en concert

(mon) Rock en Seine 2011, 1/2 : The Black Box Revelation, Hushpuppies, Cage The Elephant, Le Corps Mince de Françoise, The Jim Jones Revue, Interpol, Keren Ann, Arctic Monkeys par Philippe
Parc de Saint Cloud, Saint Cloud, le 27/08/2011
6ième participation sur les 9 éditions du joli Festival Rock en Seine : on dira donc qu'on lui est aux deux tiers fidèle... Il est vrai que sa programmation, systématiquement... La suite

Bye Bye Blondie, Hushpuppies en concert

Bye Bye Blondie, Hushpuppies par Yeah !
Le Portail Coucou, Salon de Pce, le 23/04/2011
Assez grande pour bénéficier d'une sonorisation digne de ce nom, assez petite pour être chaleureuse, "Le Portail Coucou" possède l'ambiance d'une salle de concert un peu à l'image... La suite

Hushpuppies + Johnny Boy en concert

Hushpuppies + Johnny Boy par Boby
Portail CouCou - Salon de provence, le 26/10/2008
C'est toujours un plaisir que d'aller se rendre dans la salle du Portail Coucou, un véritable OVNI dans le monde culturel salonnais. Affichant toujours une programmation originale... La suite

Garden Nef Party : Hushpuppies + The Do + The Bellrays + The Hives + Iggy & The Stooges + Birdy Nam nam en concert

Garden Nef Party : Hushpuppies + The Do + The Bellrays + The Hives + Iggy & The Stooges + Birdy Nam nam par Mystic Punk Pinguin
Les Vallettes - Angoulème, le 19/07/2008
Deuxième jour de cet excellent festival, après une première journée des plus jouissive. On arrive vers 17h et Hushpuppies a déjà attaqué. Malgré un soleil de sa race,... La suite

Molecule : les dernières chroniques concerts

Zenzile + Molecule + Jako Maron en concert

Zenzile + Molecule + Jako Maron par Mcyavell
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 04/03/2010
A la caisse, un type mécontent de devoir acquitter l'euro d'adhésion au Cabaret Aléatoire "alors que c'est pas écrit sur le site" qu'il dit, ne parvient pas à troubler le calme du... La suite

Marsatac : Bumcello + Molécule + Poly Rythmo & Franz Ferdinand + Maniacx + General electrics + Raekwon + Dj Krush + La Goutte + Oddateee + Beat torrent + Tambour Battant + Buraka Sound Systema  en concert

Marsatac : Bumcello + Molécule + Poly Rythmo & Franz Ferdinand + Maniacx + General electrics + Raekwon + Dj Krush + La Goutte + Oddateee + Beat torrent + Tambour Battant + Buraka Sound Systema par Bertrand 13rugissant
Docks des Suds - Marseille, le 25/09/2009
J'arrive sur le site des Docks pour la seconde soirée de Marsatac 2009. Au programme : Hip Hop et Electro. Comme pour chaque Marsatac, des têtes d'affiches de classe, des... La suite

(mon) Marsatac 2009 : Aftershock, Bumcello, Molecule, Poly Rythmo invite Franz Ferdinand, General Elektriks, Raekwon, Delinquent Habits, Oddateee en concert

(mon) Marsatac 2009 : Aftershock, Bumcello, Molecule, Poly Rythmo invite Franz Ferdinand, General Elektriks, Raekwon, Delinquent Habits, Oddateee par Philippe
Le Dock des suds, Marseille, le 25/09/2009
Passage annuel à Marsatac, déguisé en Fiesta des Suds, pour une soirée où je dois reconnaître humblement ne pas connaître grand-monde (entendez, sur scène) - les textes sur les... La suite

Passion Pit : les dernières chroniques concerts

(mon) Rock en Seine 2009, 1/3 : Keane, Gush, Yeah Yeah Yeahs, Passion Pit, Madness, Vampire Weekend, Bloc Party, Oasis (annulation de), Vitalic en concert

(mon) Rock en Seine 2009, 1/3 : Keane, Gush, Yeah Yeah Yeahs, Passion Pit, Madness, Vampire Weekend, Bloc Party, Oasis (annulation de), Vitalic par Philippe
Saint-Cloud, Parc de Saint-Cloud, le 28/08/2009
Retour à Saint-Cloud, pour la 5ème fois déjà alors qu'on aurait pas forcément parié sur l'espérance de vie d'un tel événement, pour une dernière communion en plein air, sur la... La suite

Yeah Yeah Yeahs + Vampire Weekend + Passion Pit + Gush + The Tatianas + Keane + Asher Roth (Rock en Seine 2009) en concert

Yeah Yeah Yeahs + Vampire Weekend + Passion Pit + Gush + The Tatianas + Keane + Asher Roth (Rock en Seine 2009) par Pierre Andrieu
Domaine National De Saint-Cloud, Paris, le 28/08/2009
La première journée du festival Rock en Seine 2009 a été décapitée à la dernière minute par l'annulation d'Oasis à cause d'une énième altercation entre les incorrigibles... La suite

(mes) Eurockéennes 2009 2/3 : The Answer, Peter Bjorn & John, The Asteroids Galaxy Tour, Tricky, Nneka, Kylesa, Passion Pit, Yuksek, Birdy Nam Nam en concert

(mes) Eurockéennes 2009 2/3 : The Answer, Peter Bjorn & John, The Asteroids Galaxy Tour, Tricky, Nneka, Kylesa, Passion Pit, Yuksek, Birdy Nam Nam par Philippe
Presqu'Ile du Malsaucy, Evette Salbert, le 04/07/2009
Pour le vendredi c'est par ici ! Encore des nuages lourds de menace et un cul bordé de nouilles pour cette deuxième journée des Eurockéennes. Dans la série festival engagé,... La suite

Festival Les Eurockéennes de Belfort 2009 - jour 2 : Sophie Hunger, Swefelgelb, Peter Bjorn and John, Groundation, Tricky, Peter Doherty, Kanye West, Passion Pit, Friendly Fires en concert

Festival Les Eurockéennes de Belfort 2009 - jour 2 : Sophie Hunger, Swefelgelb, Peter Bjorn and John, Groundation, Tricky, Peter Doherty, Kanye West, Passion Pit, Friendly Fires par Tribukao71
Presqu'ile de Malsaucy, Belfort, le 04/07/2009
Deuxième jour a Belfort ! on se lève avec le soleil et toujours avec cette forte chaleur qui devient limite supportable .. bref ! on mange un peu, et on décolle pour aller... La suite

Stuck in the Sound : les dernières chroniques concerts

Marsatac 2012 : 2 Many Djs, Kap Bambino, James Murphy, La Femme, Baxter Dury, Kas Product (et Mekanik Kantatik, Erevan Tusk, Club Cheval, Juvéniles, Brns, Nathan Fake, Mina May Don Rimini, ...) en concert

Marsatac 2012 : 2 Many Djs, Kap Bambino, James Murphy, La Femme, Baxter Dury, Kas Product (et Mekanik Kantatik, Erevan Tusk, Club Cheval, Juvéniles, Brns, Nathan Fake, Mina May Don Rimini, ...) par Sami
Dock des suds, Marseille, le 29/09/2012
Après la belle soirée hip hop de jeudi, impasse sur le vendredi qui a affiché sold out mais dont la programmation jeuniste ne me parlait pas. Mina May (scène 2) Batteries... La suite

Grandaddy, Beach House, The Dandy Warhols, Stuck In The Sound, The Waterboys, Green Day, Social Distortion (Festival Rock en Seine 2012) en concert

Grandaddy, Beach House, The Dandy Warhols, Stuck In The Sound, The Waterboys, Green Day, Social Distortion (Festival Rock en Seine 2012) par Pierre Andrieu
Domaine National de Saint-Cloud, le 26/08/2012
Après l'énorme journée de la veille au Domaine National de Saint-Cloud pour Rock en Seine, la dernière série de concerts du festival 2012, le dimanche 26 août, parait un peu... La suite

Carbon  Airways / Don Rimini / Agoria / Breton / Kakkmaddafakka / Stuck In the Sound  / Fukkk Offf / Spank Rock / Orchestra Of Spheres / Fuel Fandango (Trans Musicales de Rennes 2011) en concert

Carbon Airways / Don Rimini / Agoria / Breton / Kakkmaddafakka / Stuck In the Sound / Fukkk Offf / Spank Rock / Orchestra Of Spheres / Fuel Fandango (Trans Musicales de Rennes 2011) par Math G
Parc des Expos, Rennes, le 02/12/2011
"Oublie que t'as aucune chance de voir tous les concerts, vas-y fonce, sur un malentendu ça peut marcher". Ainsi détournée, la formule empruntée au film "Les Bronzés"... La suite

Festival Les Eurockéennes de Belfort 2009 - jour 3 : Stuck In The Sound, Rodrigo Y Gabriela, Staff Benda  Bilili, Gojira, Sliimy, Phoenix,  Slipknot, Laurent Garnier en concert

Festival Les Eurockéennes de Belfort 2009 - jour 3 : Stuck In The Sound, Rodrigo Y Gabriela, Staff Benda Bilili, Gojira, Sliimy, Phoenix, Slipknot, Laurent Garnier par Tribukao71
Presqu'ile de Malsaucy, Belfort, le 05/07/2009
Troisième et dernier jour ! le temps commencent à se couvrir... mais finalement il ne pleuvra pas non plus ce dimanche ! le temps de se lever, de manger, de se doucher et... La suite

Success : les dernières chroniques concerts

Garbage + Success  en concert

Garbage + Success par Karen Solvery
Transbordeur - Lyon, le 23/11/2012
Installée sur les gradins du Transbordeur, j'attends patiemment la première partie du concert. Rapidement les lumières s'éteignent et bientôt des sonorités électro se diffusent... La suite

Garbage + Success (Les Escales du Cargo) en concert

Garbage + Success (Les Escales du Cargo) par Marie H.
Théâtre antique - Arles, le 17/07/2012
Après un hiatus de sept ans, Garbage revient avec un nouvel album, Not Your Kind Of People, et une tournée passant notamment par les Escales du Cargo, au Théâtre Antique d'Arles.... La suite

Nasser + Success en concert

Nasser + Success par Delphine D.
L'Escale - Aubagne, le 05/11/2010
UNE ESCALE À SUCCÈS... Vendredi 5 Novembre, l'air est froid, le ciel noir, le brouillard nous accompagne sur l'autoroute direction Aubagne. L'heure a changé, faudra s'y faire... La suite

(mon) Marsatac 2010 : Nasser, Shaka Ponk, A certain Ratio, Success, Curry & coco, Aeroplane, Paral-Lel, Mr Oizo (+ DBM : Divers Branleurs de Mulot - Tha Trickaz, Daedelus, Humantronic, Danton Eeprom, The Japanese Popstars...) en concert

(mon) Marsatac 2010 : Nasser, Shaka Ponk, A certain Ratio, Success, Curry & coco, Aeroplane, Paral-Lel, Mr Oizo (+ DBM : Divers Branleurs de Mulot - Tha Trickaz, Daedelus, Humantronic, Danton Eeprom, The Japanese Popstars...) par Philippe
Friche Belle de Mai, Marseille, le 25/09/2010
Devant la quasi-absence apparente de groupes à guitares, à chanteurs et à vraies batteries, on a attendu le dernier moment pour se décider à faire notre visite annuelle à... La suite

The Dandy Warhols : les dernières chroniques concerts

Tess Parks, Cannibale, You Said Strange, The Dandy Warhols (Paris International Festival Of Psychedelic Music 2017) en concert

Tess Parks, Cannibale, You Said Strange, The Dandy Warhols (Paris International Festival Of Psychedelic Music 2017) par Paskal Larsen
La Cigale, Paris, le 05/03/2017
Une petite convention de disques (hors festival) Paris Loves Vinyl le matin à l'Espace Reuilly, histoire de dépenser un peu d'argent (investi dans une édition vinyle originale... La suite

The Dandy Warhols (Paris International Festival Of Psychedelic Music 2017) en concert

The Dandy Warhols (Paris International Festival Of Psychedelic Music 2017) par Samuel C
La Cigale, Paris, le 05/03/2017
Certains artistes sont trop rares dans nos contrées, d'autres n'hésitent pas à franchir nos frontières avec régularité : c'était ainsi dimanche 5 mars 2017 le 55ème concert des... La suite

The Dandy Warhols + Telegram en concert

The Dandy Warhols + Telegram par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 13/02/2017
Pour l'énième tournée française des désormais peu énergiques Dandy Warhols, un groupe qu'on adore depuis longtemps mais qui sort désormais des albums peu enthousiasmants, le public... La suite

The Dandy Warhols en concert

The Dandy Warhols par Samuel Charon
Le Trianon, Paris, le 14/03/2015
D'après l'impressionnante gigography figurant sur leur site officiel, les Dandy Warhols semblent entretenir une relation toute particulière avec la France. On comptabilise en... La suite

Versus : les dernières chroniques concerts

Versus par Hum !
Intermédiaire - Marseille, le 09/02/2002
C'est l'écoute de leur album Anatomic qui m'a poussé à aller les voir à l'Intermédiaire ce samedi. Après nous avoir fait poireauter un bon moment, les quatre grenoblois de Versus ont attaqué vers 23h (à quoi cela sert-il de mettre 22h sur les programmes ?). Le batteur s'installe seul dans le coin, commence à jouer puis les autres arrivent un par... La suite

Vegastar + The Versus par lolotte-78370
La clé des champs, Plaisir, le 04 Décembre
COPIER COLLER DE L'ARTICLE MIS DANS MON BLOG (http://lolotte-78370.skyblog.com) : Et ouais reconcert pour ma pomme samedi dernier : The Versus & Vegastar ! On a vraiment décidé ca a la dernière minute avec Marion : 24h a l'avance ! rire Mais bon on était décidé à 300% opé : on a même taxé une affiche devant le bahut pour mettre dans nos... La suite

Domaine National de Saint-Cloud : les dernières chroniques concerts

Foals (Festival Rock en Seine 2019) en concert

Foals (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 25/08/2019
Une heure de show à haute teneur en tubes pour l'imparable passage de Foals à Rock en Seine fin août... Remontés à bloc et visiblement ravis de jouer une nouvelle fois à Paris,... La suite

The Murder Capital (Festival Rock en Seine 2019) en concert

The Murder Capital (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 25/08/2019
Dimanche 25 août en plein après-midi dans le caniculaire été parisien, le groupe irlandais The Murder Capital retourne tout sur son passage au festival Rock en Seine... Sous le... La suite

The Cure (Festival Rock en Seine 2019) en concert

The Cure (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 23/08/2019
©Mauro Melis Contrairement à PNL en 2018, The Cure a fait le plein cette année à Rock en Seine, le festival francilien affichant complet vendredi 23 août, jour tant attendu du... La suite

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard en concert

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard par Philippe
Parc de Saint-Cloud, le 24/08/2018
Damnation, l'été 2018 s'est déjà enfui ! On a eu beau y poser autant de jalons festivaliers que possible (Tinals, Hellfest, Eurocks...), nous voilà déjà à sa borne de fin, celle... La suite