Accueil Chronique de concert Indochine+Noir désir+Gonzales+Dionysos+Chokebore+Mass Hysteria+Tarmac+Morning Star+An Pierlé+Jeronimo+Alughana+la Ruda Salska+Remy Bricka....
Vendredi 15 novembre 2019 : 12026 concerts, 25765 chroniques de concert, 5276 critiques d'album.

Chronique de Concert

Indochine+Noir désir+Gonzales+Dionysos+Chokebore+Mass Hysteria+Tarmac+Morning Star+An Pierlé+Jeronimo+Alughana+la Ruda Salska+Remy Bricka....

Festival de Dour (Belgique) 11-14 juillet

Critique écrite le par

Dour 2002 :
Comme chaque année, le festival de Dour (Belgique) propose une affiche des plus complètes et des plus éclectiques. Sept scènes cohabitent sur la plaine de la machine à feu, qui sera le théâtre de découvertes, de confirmations ou de déceptions.

Jeudi 11 :
Le premier groupe à se produire est Alughana, et c'est la première bonne surprise de ce festival. Sur scène : un violon, une cornemuse, un digeridoo accompagnent des instruments plus rock, ainsi que la voix de la chanteuse. Le tout forme un mélange de musique traditionnelle celtique et de métal avec des touches électro, qui est fort réussi. Le concert terminé, on reste dans la magic tent pour voir Pneumatic Head Compressor, et là je dois bien avouer que je n'ai pas bien saisi la subtilité, voir l'intérêt de ce rock- hard-core. Direction ensuite la grande scène (Last Arena) pour assister au concert d'un groupe du coin, Girls in Hawaï, qui nous proposent un pop rock assez classique, empruntant ainsi ce fameux long tunnel musical creusé entre l'Europe et les Etats-Unis. Retour dans la magic tent pour écouter starfield season, mélange de rock indus métal assez expérimental. Nous retournons ensuite vers la Last Arena ou se produit Daniel Hélin et sa fanfare. Hélin évolue dans un univers assez corrosif, maniant l'humour et le second degré. La présence d'une fanfare ne fait qu'appuyer le coté festif de ce concert. Succède à Daniel Hélin un des premiers groupes attendus ici, la Ruda Salska. Le chanteur possède un débit verbal assez élevé, sur une musique là encore très festive, à base de trompette, ou de guitare. Cela restera à n'en pas douter comme un des grands moments du festival. Le concert de la Ruda terminé, c'est le légendaire Rémy Bricka qui prend le relais. L'homme orchestre (celui en costume blanc avec une grosse caisse sur le dos, une guitare dans la main, divers harmonicas devant la bouche, et des colombes sur les épaules, c'est lui !!) est accueilli avec une extraordinaire ovation. Tout le monde chante (notamment "on lève la main, on fait le signe indien lalalalala..."), et cela se termine en feu d'artifice provenant de ses divers instruments. L'homme paraît ému du tel accueil qui lui a été réservé. Après un court passage pour voir Creams and Spices (trio rock qui s'entend bien, et qui possède une attitude à la muse), cette soirée à la Last Arena à dominance festive ne pouvait se terminer qu'avec un maître du funk, j'ai nommé George Clinton. Il a écrit de nombreux tubes (We want the funck, etc...), et de nombreux artistes actuels (snoop doggy dog en particulier) ont repris ces chansons. Il apparaît comme étant très généreux si l'on regarde le nombre de ces musiciens et chanteurs. Le tout apparaît comme étant un peu fouillis, mais c'est le but non? Une fois ce concert terminé (2h15 contre les 1h15 prévus) on se dirige vers la petite maison dans la prairie ou se produit les Supermen lovers. C'est d'ailleurs le deuxième concert qu'ils effectuent après celui effectué lors des Solidays. Les auteurs de "starlight", agrémentés de trois chanteurs, nous proposent un show assez réjouissant. Mais attention, ceux qui ont adoré starlight risquent d'être déroutés par les autres titres tant ils s'éloignent du sentier commercial, mais cela reste très bon. La soirée se termine pour ma part avec le duo belge Pink Satellite qui distille une musique électronique assez cool mais toutefois très dansante.

A retenir : Alughana, La Ruda Salska, Rémy Bricka, Supermen Lovers

Vendredi 12 :
Après une nuit assez courte (le camping de Dour est un modèle d'ambiance), on se dirige non sans mal vers la red frequency stage ou se produit un groupe belge, Showstar. Bon, on leur conseillerait presque d'arrêter tout de suite, au vu de leur pop-soupe mille fois entendue, et un anglais qui couvre la pauvresse de leurs idées. Mais cela est peut être dû à la nuit difficile (1h de sommeil) qui venait de se dérouler, rendant toute objectivité et honnêteté assez délicates à respecter. On va tenter de se réveiller ensuite grâce au concert de Penthouse. Ce groupe est réellement Rock'n'Roll, le chanteur n'hésitant pas à sauter partout et à se rouler par terre pour nous communiquer sa ferveur. Il est dommage que ce groupe n'ai pas de réelle reconnaissance (ce qui les oblige d'ailleurs à se séparer d'ici peu) de l'autre côté de la Manche et c'est regrettable quant on voit et entend leur performance. Malgré cela, nous ne sommes pas encore bien réveillé et décidons d'assister au concert des Improvisators Dub. Et là je doit dire que c'est sans doute la grosse claque de ce festival. Ce mélange d'électronique, de reggae, de dub bien sûr, le tout sur un rythme entraînant a été purement et simplement extraordinaire. J'ai franchement adoré, et été réveillé, comme toute la salle d'ailleurs, et nul doute que j'irai revoir ces musiciens proposant une musique festive et dansante. Un petit tour vers Negate (groupe phare du hard-core belge, je n'ai pas trop accroché), et direction Robots in Disguise. Les chanteuses (sœurs ?) chantent sur un fond sonore électronique, et c'est assez réussi. Elles possèdent un très bon contact avec le public, ce qui n'est évidemment pas pour nous déplaire. Direction la Last Arena et un style totalement différent avec le concert de Mass Hysteria. Si la voix du chanteur est désormais plus posée qu'avant, la musique de Mass Hysteria n'en demeure pas moins violente et accrocheuse. Le groupe est en pleine forme et cela fait plaisir à voir. L'ambiance est réellement déchaînée, l'audience conquise. N'étant pas trop attiré par Suicidal Tendencies et par Soulfly, on se dirige vers la "Marmite", scène ou se produit des groupes du Nord-Pas-de-Calais. A 20h00, le trio Au Coin de la Rue entre en scène. La marmite, scène assez petite est pleine à craquer. Ce trio utilise plusieurs instruments, le tout accompagné d'un humour certain, le public ne tardant pas à être conquis. La folie gagne peu à peu la scène, tout le monde sautant partout ("L'école, on en a ??... RAS-LE-BOL"), les références s'accumulent (Ils racontent leur passage de ch'ti dans le sud de la France ou leur passage à CAAAAAAAAARRRRRRVVVVVVVVIIIIIIIIIINNNNNNNNN). Cela restera assurément un des grands moments de ce festival, ces trois gars ayant l'air heureux d'être là et étonnés de cet accueil. Nous restons dans la marmite pour regarder les Tontons Zingueurs, groupe à base d'accordéons, et là encore c'est la folie. Tout le monde saute, claque des mains, danse sur cette musique aux influences tziganes. Ils finissent d'ailleurs leur concert dans le public, les musiciens étant réellement heureux d'être là. Un petit détour vers Flexa Lyndo, très bon groupe pop belge, et l'on retourne à la marmite pour applaudir les Ogres de Barback. La configuration de la marmite rend également ce concert très festif, et tout le bien que l'on pensait de ce groupe français est confirmé. Une fois ce concert terminé, retour à la red frequency pour assister au concert de Mud Flow, qui s'affirme comme étant un des meilleurs groupes belges actuels. C'est du rock, porté par la voix caractéristique de son chanteur, et c'est très très bon. Le concert se terminant, nous nous pressons vers la bastard mix club où se produit Peaches, allemande chantant sur de la musique électronique, mais je n'ai pas trop accroché. Cette allemande a la particularité d'être la compagne du canadien Gonzales, qui lui succédait. Le Canadien n'a pas failli à sa réputation en nous livrant un show des plus réjouissants. Malheureusement, il n'avait pas sa mythique veste rose, celle-ci étant au pressing à Berlin. Pourtant il a vraiment attendu jusqu'au dernier moment avant de rallier Dour ! On s'est contenté d'un haut de survêtement qui n'était pas du plus bel effet ! A la fin de ce concert, ce sont les 2 many dj's ( les frères Dewaele, membre des excellents Soulwax) qui prennent les platines (vers 3 heures 15 du matin) pour nous livrer un set de deux heures, que je n'aurai pas l'énergie de suivre jusqu'au bout (mon 1h15 de sommeil de la précédente nuit me rattrape !). Ceux sont eux qui ont notamment remixés New Order sur Kilie Minogue, ce qui les a placé comme maître dans l'univers de la bastard pop.

A retenir : Improvisators dub, Mass Hysteria, l'ambiance de la marmite, Mud Flow, Gonzales


Samedi 13 :
La nuit fut plus longue que la précédente (5 heures), et cela m'a permis de bien en profiter, surtout que les premières grandes têtes d'affiche arrivaient ce jour.
Réveil musical tranquille devant Maestro Echoplex. Cet homme est un songwriter à la sauce Eliot Smith, et ses chansons calmes sont parfaites pour démarrer la journée. Je pense que nous devrions réentendre parler d'ici peu de ce jeune new-yorkais. Direction la Last Arena pour voir Kinsley. Ces vainqueurs du tremplin Dour ne nous laisserons pas un souvenir impérissable. Dirty three en revanche est beaucoup plus intéressant. Avec son violon et ses musiciens, il envoie une musique assez puissante, entrecoupée par des paroles bien senties ("Cette chanson est dédiée à ma femme, parce qu'elle est..... ma femme"). Retour à la Last Arena pour le concert de Chokebore, groupe assez attendu. Ceux qui s'attendaient à assister à une prestation digne de leurs débuts au début des années 90, et leurs premières parties de Nirvana, ont dû être déçus. Pour ma part, j'ai franchement bien aimé leur concert assez calme et mélancolique, ainsi que l'attitude du groupe toujours très sympa. Après avoir dansé sur plastik sound system pendant qu'Avril installe son matériel, nous filons vers Dominique A qui nous a livré un set très correct. Avril, la nouvelle sensation électronique, était un peu la curiosité de la journée. Pour cause de Dominique A, nous n'avons vu que le dernier quart d'heure, mais c'était franchement très bien, Avril n'hésitant pas à brûler (pour de faux ?), son mini-pc qu'il a trituré tout le concert. Cela restera un court mais bon souvenir de ce festival. D'après ce que j'avais lu ici ou là, Miossec arrive rarement à jeun lors de ses concerts, et en plus chante faux. Est-ce le micro-climat gris qui règne autour de Dour, en tout cas Miossec a chanté juste et était net. Il a un très bon contact avec le public (distribution d'instruments divers) et le public le lui rend bien (jet de T-Shirt). Pendant le concert il dit en guise de clin d'œil "Bonjour, nous sommes Millionnaire" en référence au groupe qui devait être présent à cet heure là mais qui a annulé car étant retenu à la frontière italienne (ils seront reprogrammés le lendemain). A la fin du concert, on sent une légère agression extérieure. Mais qui sont tous ces gens qui affluent de la sorte et qui piétinent le territoire que nous avons dressé depuis 3 jours ? Et bien se sont les fans d'Indochine spécialement (et uniquement d'ailleurs) venu pour applaudir Sirkis et sa bande. Il faut dire que Indochine s'est constitué une solide et fidèle base de fans depuis leurs débuts. Je me retrouve devant et c'est réellement la folie. J'ai déjà fait les fosses de Muse ou de Placebo, mais là je dois dire que j'ai eu du mal à accompagner les autres lorsqu'ils sautaient, car cela allait trop vite (surtout quand on a dormi 6 heures en deux jours et que à coté de nous les gens sont tous frais, c'est pas juste !). Toutes les chansons étant des tubes, tout le public chantait, et la musique d'Indochine, qui s'est assez radicalisée avec le dernier album, permettait aux pogoteurs de tous poils de s'adonner à leur passion ! Tous les classiques sont passés, et je me suis même surpris à chanter l'Aventurier, moi qui suit loin d'être un fan d'Indochine. Sirkis a l'air très touché de cet accueil, refait deux rappels très bons et nous promet de revenir l'an prochain. En terme de nombre (15 000 personnes) et d'ambiance, cela restera très certainement LE concert de ce festival. Direction la marmite pour voir la fin de Herman Dune (j'aime bien la barbe d'un des membres du groupe) et surtout pour voir Programme. Le duo, constitué d'un ex-Diabologum, joue avec une guitare (et parfois un saxo) et un fond sonore programmé. Les paroles sont dictées sur un son uniforme, mais ce pas le plus important. Le plus important c'est justement ces paroles qui dénoncent certains dysfonctionnements de la société actuelle, le tout donc sur une musique assez expérimentale. Allez pour (se) terminer, on va assister au concert de Alec Empire, membre du groupe Atari Teenage Riot, et ses déflagrations sonores. Cela joue très (trop) fort, et je ne tient pas longtemps.

A retenir : Chokebore, Avril, Miossec, et l'ambiance d'Indochine

Dimanche 14 :
Nous fûmes réveillé par des digeridoo et des "DEBOUT DOUR !!!!" assez tôt le matin, lors de ce qui allait être la journée la plus chargée. Et le public ne s'y est pas trompé car il est venu en nombre.
Nous débutons la journée avec le concert de Morning Star, ce fut un concert formidable émaillé par deux pannes de courant, ce qui leur a permis de mettre en exergue leurs qualités de musiciens et d'improvisateurs. Cela restera un très bon souvenir. Nous nous dirigeons vers la red frequency, et sa journée consacrée au hip-hop, avec le groupe Psy 4 de la rime. Le rap n'est pas trop mon truc, mais j'ai bien apprécié leur prestation qui en plus d'avoir du bon son, avait un fond. Yannis Odua a également fourni une très bonne prestation, et justifie bien sa réputation montante dans le reggae français. Sur la Last Arena , les anglais de Six by Seven se produisent et débutent leur show par le magistral "Another Love Song". Le style de Six by Seven n'a pas convaincu certaines personnes, mais personnellement, j'ai bien apprécié. A deux pas de là, dans la petite maison dans la prairie pleine à craquer (probablement plus de 4000 personnes) se produit les très attendus Dionysos. Je les ai déjà vu 3 fois, et je dois dire que leurs concerts sont de mieux en mieux. L'ambiance est indescriptible, Matthias - le chanteur - saute partout, n'hésite pas à deux reprises à "slamer dans le pogo" comme l'on dit dans le milieu, et à escalader un de piliers de la tente vers la fin du concert. Babeth est toujours très jolie, et les musiciens jouent très bien ! Leur présence au festival de Dour 2003 sur la grande scène a dors et déjà été confirmée, enfin fortement souhaitée, par la direction du festival. Un petit tour vers Marc Huyghens (le chanteur de Venus), et l'on retourne à la petite maison pour voir Tarmac, la moitié de Louise Attaque. J'ai bien été (agréablement) surpris par leur concert, plus énergique que l'album, et par leur comportement, à mille lieux du comportements qu'ils arboraient avec Louise-Attaque. J'aurai bien aimé voir le Peuple de l'Herbe, mais mes jambes m'ont dit que cela n'était pas raisonnable. Donc j'ai assisté au concert des Girls Against Boys, groupe new-yorkais. Je connaissais un peu, et je dois dire que j'ai bien aimé. La musique puissante portée par une voix un peu monotone donne un mélange assez réussi. Quelques problèmes de mixage sonore viendront entacher cette performance, mais cela reste de très bonne facture. Les Saian Supa Crew étant sur une scène trop lointaine là encore (en plus ils ont annulé) , nous nous dirigeons vers An Pierlé qui joue dans la petite maison. Et cela fut un superbe concert. La jeune femme est super sympa, fait une impro de "La lettre à Elise" pendant que ses musiciens reprennent Kilie Minogue (nanana nananana...), et arrive à trouver une petite copine pour son batteur dans le public ! Malheureusement, la foule se presse sur la scène d'à côté, Noir Désir s'y produisant. Nous ratons donc les dernières minutes du concert de An, pour pouvoir avoir une place correcte. La encore des centaines de personnes sont venus uniquement QUE pour Noir Désir. Ces gens n'ont visiblement rien compris à un festival comme Dour. D'autant qu'ils observent les autres concerts d'un œil moqueur ou sont même complètement désintéressés mais squattent les premières places des concerts précédents pour ne rien rater de Cantat et sa bande. Enfin cela doit être la fatigue qui fait que je m'énerve de la sorte. Noir Désir divisera les spectateurs. Les fans (je dois en faire partie, mais je n'aime pas trop ce mot) ont bien aimé, voire adoré. Les autres, certainement plus objectifs ont eu une impression plus que mitigés. Il est vrai que si l'on se retrouve trop loin de la scène, on a peut-être du mal à accrocher. Alors que dans les premiers rangs, cela était déchaîné. Bertrand Cantat aurait pu également nous épargner sa petite réflexion envers les organisateurs du festival, d'autant qu'il semble établit que ce sont les Noir Désir qui étaient en tort (Ils avaient annulé à 21 jours du festival, pour des raisons de surbooking, alors ce sont eux qui font leur calendrier !). Cela permettra à quelques crétins d'applaudir (ils ne sont venus que pour Noir Désir, le reste ils n'en n'ont rien à faire), les autres huant pour défendre ceux qui nous avaient offert cette si belle programmation ces 4 jours. Bref, le festival se termine pour ma part sur le concert de Jeronimo, artiste belge qui n'aime pas le silicone (parce que "Le silicone, c'est DEGUEULASSE !!!"), qui a des petits problèmes avec sa femme ("Je crois que ma femme me trompe, mais je tiens bon"). Il termine avec un rappel a capella, avec une chanson, sur Monaco. Son univers 2eme degré, accompagné d'une très bonne musique nous fait terminer ce festival sur une excellente note.

A retenir : Morning Star, Dionysos, Tarmac, An Pierlé, Jeronimo

 Critique écrite le 17 juillet 2002 par M. Verriez


Alec Empire : les dernières chroniques concerts

Nine Inch Nails (+ Alec Empire) en concert

Nine Inch Nails (+ Alec Empire) par Philippe
Les Arènes, Nimes, le 28/07/2009
3 semaines à peine après Metallica, retour à Nîmes pour un autre concert qu'on espère d'anthologie. Les Nine Inch Nails, ou plutôt "le" NIИ (qui n'a sauf erreur plus aucune... La suite

Nine Inch Nails + Alec Empire (Nimes Festival) en concert

Nine Inch Nails + Alec Empire (Nimes Festival) par Vand
Les Arènes, Nîmes, le 28/07/2009
Deuxième visite aux Arènes cet été, après la gifle des rois Metallica ! Passons sous silence ma profonde déception de n'avoir réussi à voir The Prodigy, dont les échos font état... La suite

Alec Empire (Les Volcaniques de Mars 2006) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 09/03/2006
NO TEENAGE RIOT Même si sa musique est un peu moins extrémiste que celle de son précédent projet Atari Teenage Riot, Alec Empire demeure un des plus grands terroristes sonores en activité... et il ne semble pas prêt à faire dans le consensuel et le politiquement correct. Bien au contraire. Son concert dans le cadre des Volcaniques de... La suite

Avril : les dernières chroniques concerts

Massy Inc + Avril + Nicolas Cante (release party de 3349) en concert

Massy Inc + Avril + Nicolas Cante (release party de 3349) par pirlouiiiit
Machine à Coudre, Marseille, le 05/04/2017
A la base j'avais prévu de ne pas venir ce soir ; en effet après le concert de Jim Younger's Spirit et Lorelle Meets the Obsolete lundi au Molotov et celui de La Flingue et the... La suite

Archive + Avril en concert

Archive + Avril par Philippe
Dock des Suds, Marseille, le 18/11/2004
Avril en première partie est un type sympa, qui fait une musique sympa, un peu rock, un peu électro, assez catchy comme on dit dans la presse spécialisée. Il n'a pas encore... La suite

Archive + Avril par You Make Me Feel
Elysée Montmartre - Paris, le 03/12/2004
c'est haut et fort que je crie à tous : n'ayons pas peur du changement !! en effet, c'est sous une enième formation que le groupe Archive a su nous envouter et nous transporter loin ds les rivages rock ce soir très froid de décembre. Tout d'abord, un petit mot sur le groovy Avril : fringué tel un personnage de Scoubidoo (chemise et pantalon... La suite

Archive + Avril par Sami
Dock des suds, Marseille, le 18/11/2004
On gardait un assez bon souvenir de la prestation d'Avril l'an dernier au Café Julien , ça sera aussi le cas pour celle de ce soir, dans une salle nettement plus grande et devant un public qui n'en avait au départ pas grand chose à faire, mais qui au final semblait séduit. Il faut dire que le Bordelais signé chez F-Com et son groupe ont,... La suite

Chilly Gonzales : les dernières chroniques concerts

Chilly Gonzales Piano Vision (festival Marseille Jazz des Cinq Continents 2019) en concert

Chilly Gonzales Piano Vision (festival Marseille Jazz des Cinq Continents 2019) par Sami
Theatre Silvain, Marseille, le 20/07/2019
Après une belle soirée gratuite aux archives départementales avec les excellents Delgrès, le festival jazz des cinq continents, qui fête sa 20ème édition, propose plusieurs soirées... La suite

Hugues Sanchez + Arnaud Riva + PHYLTRE + Gonzales en concert

Hugues Sanchez + Arnaud Riva + PHYLTRE + Gonzales par Julien
Théâtre de la mer - Sete, le 28/05/2011
Le théâtre de la mer à Sète... Salle très atypique, sorte d'arènes découvertes situées en altitude, donnant vue sur la mer juste derrière les artistes. Le cadre est propice au... La suite

Chilly Gonzales (piano solo) - <i>Avant Première de Ivory Tower</i> en concert

Chilly Gonzales (piano solo) - Avant Première de Ivory Tower par Pirlouiiiit
cinéma Les Variétés - Marseille, le 20/05/2011
Grosse soirée en ce vendredi soir ... et dans ces cas là c'est quitte ou double. Soit tout s'enchaine miraculeusement et c'est le pied, soit les uns sont en retard et les autres... La suite

Gonzales en concert

Gonzales par Fredc
Le Trianon, Paris, le 27/11/2010
Chilly Gonzales, alias Jason Beck est un OVNI musical. Génie autoproclamé, le pianiste Canadien a sorti il y a quelques mois Ivory Tower, réalisé en collaboration avec le DJ... La suite

Chokebore : les dernières chroniques concerts

Troy Von Balthazar en concert

Troy Von Balthazar par Phil2guy
La Meson - Marseille, le 18/10/2019
Troy Von Balthazar est de passage ce soir à Marseille à la Mèson, une salle où l'on aime bien aller pour sa dimension humaine et sa programmation toujours exigeante et... La suite

Troy Von Balthazar (Festival Nouveau Western 2016) en concert

Troy Von Balthazar (Festival Nouveau Western 2016) par Pierre Andrieu
L'Ambassade, Clermont-Ferrand, le 08/05/2016
Concert assez magique de Troy Von Balthazar dans le cadre cosy et intimiste de l'Ambassade, à Clermont-Ferrand, à l'occasion de la dernière soirée du festival Nouveau... La suite

Troy Von Balthazar en concert

Troy Von Balthazar par Sami
Poste A Galène, Marseille, le 03/05/2016
Une fois n'est pas coutume votre chroniqueur est probablement ce soir la personne qui connait le moins la discographie de Troy Von Balthazar, qui a attiré en ce mardi venteux un... La suite

The Color Bars Experience joue l'album

The Color Bars Experience joue l'album "Figure 8" d'Elliott Smith avec Ken Stringfellow, Troy Von Balthazar & Jason Lytle au chant par Pierre Andrieu
Opéra-Théâtre de Clermont-Ferrand, le 19/12/2015
Après un premier concert très émouvant donné le 29 avril dans le cadre du Printemps de Bourges, The Color Bars Experience present Elliott Smith's " Figure 8 ", avec Ken... La suite

Dionysos : les dernières chroniques concerts

 -M-, Pascal Obispo, Ben Harper And The Innocent Criminals, Dionysos, Thérapie Taxi, Le Chemin des Chèvres, Hoshi (Ardèche Aluna Festival 2019) en concert

-M-, Pascal Obispo, Ben Harper And The Innocent Criminals, Dionysos, Thérapie Taxi, Le Chemin des Chèvres, Hoshi (Ardèche Aluna Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Ruoms, le 29/06/2019
Cette année, l'Aluna Festival se tenait les 27, 28 et 29 juin, je n'ai pu être présent que les deux derniers jours... Donc, vendredi 28 Juin, après être parti du boulot,... La suite

Dionysos en concert

Dionysos par Muguet
Théâtre Ledoux, Besançon (25000), le 20/05/2016
DIONYSOS, UN GENTIL VAMPIRE EN PLEINE FORME Dionysos. Un groupe que je suis depuis "Song for a Jedi", et l'album "Western sous la Neige" (2002). Groupe sous le charme... La suite

Dionysos + Watlers / Benhamou en concert

Dionysos + Watlers / Benhamou par Prakash
Théâtre Sylvain, Marseille, le 24/06/2015
Point de salle de concert fermée ce soir, ce sera à l'extérieur et au théâtre Sylvain que Dionysos nous accueille. On a l'impression d'être à un festival dans ce cadre magnifique... La suite

Fiesta des Suds : Frédéric Nevchehirlian + Dionysos en concert

Fiesta des Suds : Frédéric Nevchehirlian + Dionysos par Ysabel
Docks des Suds - Marseille, le 20/10/2012
A notre arrivée à la Fiesta Des Suds, un dilemme insolvable se présente à nous : Venus principalement pour entendre deux artistes ... Il va falloir choisir entre Dionysos et... La suite

Dirty Three : les dernières chroniques concerts

Shellac + Dirty Three + Helen Money en concert

Shellac + Dirty Three + Helen Money par stephane
Epicerie Moderne, Feyzin, le 30/05/2012
Une fois de plus, un plateau ultra classe est proposé par l'Epicerie Moderne, salle de concert située à Feyzin, à quelques kilomètres de Lyon. La salle, ouverte depuis 2005,... La suite

Shannon Wright + Dirty Three (+ Low) par Pirlouiiiit
Bowery Ballroom - New York, le 11/04/2003
Apres 15 jours passes a Boston sans avoir le temps/courage/occasion d aller voir un concert (tentative de Grant Lee Philipps soldee par un sold out decourageant) me voici a New York avec un pass photo obtenu la veille, pour cette affiche allechante. Le probleme c est que j habite dans le Bronx qui est assez eloigne du Bowery Ballroom. Mes affaires... La suite

Rock Dans Tous Ses Etats par samuel charon
Evreux, le 28/06/2002
Vendredi 28 Juin : Alors que s'égosille la jeune pousse de The Music, qui semble rencontrer des difficultés liées à la mue et à son statut de groupe Anglais du mois, la majorité des festivaliers patiente encore à l'extérieur de l'enceinte, qui accueille la 19ème Edition du "Rock Dans Tous Ses Etats". La première soirée, complète depuis... La suite

Dominique A : les dernières chroniques concerts

Dominique A (Festival Sémaphore en Chanson) en concert

Dominique A (Festival Sémaphore en Chanson) par Pierre Andrieu
Sémaphore, Cébazat, le 13/11/2018
Malgré le rythme soutenu de sortie de ses disques (publié le 5 octobre, "La Fragilité" vient de succéder à "Toute Latitude", paru en mars) et ses fréquents passages sur scène... La suite

Dominique A + ARM en concert

Dominique A + ARM par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 15/05/2018
En tournée française suite à la parution en mars 2018 du très bon album Toute latitude, Dominique A était en concert dans la grande salle de La Coopé à Clermont-Ferrand le 15... La suite

Dominique A en concert

Dominique A par Calie-cotto
Espace André Malraux Six-Fours-Les-Plages, le 27/04/2018
Dominique A est actuellement en tournée pour présenter au public son travail sur l'album "Toute latitude", un disque accompagné d'images grâce à la précieuse collaboration de... La suite

Dominique A en concert

Dominique A par Pierre Andrieu
Centre Culturel Valéry Larbaud, Vichy, le 16/03/2016
Quelle bonne idée d'aller assister au concert donné par Dominique A au Centre Culturel Valéry Larbaud, à Vichy, à l'occasion de la tournée pour l'album Eléor, excellent opus... La suite

Flexa Lyndo : les dernières chroniques concerts

VENUS + Flexa Lyndo + My Little Cheap Dictaphone par MUSeIC
L'Entrepot (GRENOBLE), le 22/05/2003
Grande soiree belge ce soir-là a Grenoble: Des notre arrivee dans cette chere petite salle enfumée qu'est l'Entrepot, le premier groupe de la soiree démarre son set; il s'agit de My Little Cheap Dictaphone (sacré nom!!) et des les premieres notes: ca marche! Quatres musiciens avec surtout un leader-chanteur-guitariste exceptionnel avec une voix... La suite

Venus + Flexa Lyndo par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 21/05/2003
Le groupe belge Flexa Lyndo a parfaitement assuré la première partie de Venus dans la petite salle de la Coopérative de Mai. Ce jeune quatuor composé d'un guitariste/chanteur/bassiste/claviers à lunettes, d'un bassiste/saxophoniste, d'un batteur et d'un chanteur/guitariste a démontré que ses morceaux, excellents sur disque, passaient très bien... La suite

Nada Surf + Flexa Lyndo par metal@concertandco
Le Transbordeur, Lyon, le 24/10/2002
Ah Nada Surf, son hit "Popular" et ses quelques titres entendus par-ci, par-là. Les voici au Transbordeur pour la soirée mais avant il y a un groupe en première partie Flexa Lyndo. Résolument rock, ces petits belges de Namurs (merci Vince pour les infos) tentent parfois de poser des atmosphères planantes avant de repartir les guitares en avant. Ce... La suite

George Clinton : les dernières chroniques concerts

George Clinton and Parliament Funkadelic + Malka Family par lol
Casino de Paris, le 03/07/2018
C'est toujours frustrant d'assister à un mauvais concert ! Ce concert de George Clinton était malheureusement un modèle du genre. Pourtant, tout avait bien commencé... Au cœur de l'hiver, l'annonce de la mise en vente des places pour le traditionnel concert parisien du mois de juillet de Mister Clinton et de son P-Funk Band faisait l‘effet... La suite

Sergio Mendes & Brasil 2014, George Clinton & The Parliament Funkadelic (festival Jazz des Cinq Continents 2014) en concert

Sergio Mendes & Brasil 2014, George Clinton & The Parliament Funkadelic (festival Jazz des Cinq Continents 2014) par Sami
Palais Longchamp, Marseille, le 20/07/2014
C'est ce qui s'appelle avoir de la suite dans les idées. Il y a un an jour pour jour, le festival Jazz des Cinq Continents proposait un plateau encore dans toutes les mémoires... La suite

Clinton & P-Funk all stars par gégématic
Montreux, le 17 Juillet
Je ne l'avais jamais vu avant, mais ceux qui l'ont connu du temps de sa splendeur, savent que George, n'a jamais été James Brown. Bien sur, il ne chante pas beaucoup, il fout même pas grand chose, à part faire le clown. Mais ce n'est pas grave: il communique un truc inimitable aussi bien à ses musiciens qu'a son public. Ce style mourra avec lui,... La suite

george clinton & the P Funk par Raekwon
Le Bataclan, le 21 juillet 2004
Le roi du Funk avec tous ses potes... Un concert à ne pas louper, + de 3h00 de show et de chaud (100% d'humidité dans la salle et une chaleur terrible). Souvent en retrait des personnages de son possie : 2 guitaristes qui enchaînent des solos à faire peur aux plus metalleux d'entre nous, 2 batteurs qui attaquent les peaux, des vieux de la... La suite

Girls Against Boys : les dernières chroniques concerts

Girls Against Boys  en concert

Girls Against Boys par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 17/05/2013
Retour sur un concert qui restera dans les mémoires des fans de l'indie rock 'n punk des années 90 de Girls Against Boys présents à la Coopérative de Mai, à... La suite

Girls Against Boys  en concert

Girls Against Boys par Lebonair
Le Nouveau Casino, Paris, le 14/05/2013
Le furieux groupe américain Girls Against Boys, combo culte de la scène punk noise rock des années 90, a effectué une tournée en France en mai afin de fêter le 20ème... La suite

Herman Dune : les dernières chroniques concerts

Herman Dune + This is The Kit en concert

Herman Dune + This is The Kit par Julyzz
Le Divan du Monde, Paris, le 19/02/2013
Le Divan du Monde est complet ce soir pour accueillir Herman Dune qui remplit l'Olympia habituellement. C'est This is The Kit qui rentre sur scène, ou plutôt Kate Stables... La suite

Herman Dune + Dick Turner en concert

Herman Dune + Dick Turner par mai-lan
Poste à Galène - Marseille, le 05/04/2012
C'était jeudi 5 avril au Poste à Galène. Pour les envies folles de folk, il y avait Herman Dune à l'affiche, çà tombait plutôt bien. Arrivée un peu en avance, dans une salle... La suite

Festival Want : Nevchehirlan + Herman Düne + The Bellrays + Stupeflip en concert

Festival Want : Nevchehirlan + Herman Düne + The Bellrays + Stupeflip par stephane
Etang des Aulnes - Saint-Martin de Crau, le 09/07/2011
Nevchehirlan, Herman Düne, The Bellrays, Stupeflip. Comme première affiche pour un festival qui démarre, on peut déjà se féliciter d'une programmation de qualité et varié. Quant, à... La suite

Herman Dune + Da Brasilians + Turner Cody + Stranded Horse (Festival Mo'Fo 2011)  en concert

Herman Dune + Da Brasilians + Turner Cody + Stranded Horse (Festival Mo'Fo 2011) par Pierre Andrieu
Mains d'Oeuvres, Saint-Ouen, le 30/01/2011
Après deux premières levées de fort bon aloi avec Heavy Trash, Cheveu, Crane Angels, Eldia, Yaya Tova, The Fishermen 3 et Oh! Tiger Mountain, le 28 janvier, puis The... La suite

Improvisators Dub : les dernières chroniques concerts

Improvisator dub + R2jeux par Naïs
Cargo de Nuit - Arles, le 23/03/2007
Le Cargo met l'accent sur la Basse et le Dub pour cette soirée avec en programmation Improvisator dub et R2jeux pour les accompagner. Commençons par le commencement avec R2jeux, les 2 gars qui composent ce groupe, ont eu envie de faire de la musique dite Expérimentale avec beaucoup d'électro et un voir deux instruments, et beaucoup de fils... La suite

Festival GAROROCK ( jerry spider gang , ttc , la ruda , tokyo sex destruction, improvisator dub , la phaze, no means no ,mardi gras brass band, tagada jones....) par le marquis
Marmande, le 03/04/2004
Bon bon bon , avec un peu de retard voici mes impressions sur ce grand festival qu 'est le garorock . Cette année programmmation fort alléchante , trois scenes( tarif toujours aussi bas , chapeau a la ville de marmande !!) , et public fort nombreux , apparemment la campagne de pub , bien plus vaste cette année a porté ses fruits!! ..mais... La suite

Les hurlements d'léo, mardi gras brass band, tagada jones, enhancer, freestylers, la ruda salska, improvisators dub Festival Garorock par ghallium
Espace des expositions, Marmande, le 03/04/2004
Enfin, la huitième édition du festival Garorock! Ayant raté ttc et enhancer, je ne peux pas me prononcer sur eux. 20h00, je rentre dans le site colonisé par des hordes de jeunes déchainés et prêts à tout pour faire la fête! Mardi Gras Brass Band commence parfait pour chauffer la salle, vers 22 h 00, les hurlements d'léo que je ne voulais absolument... La suite

Watcha Clan + Improvisators Dub par Goadub
Oméga Live, Toulon, le 29/05/2003
Bon, une fois de plus, c'est tous seul que je me rend à l'Oméga, tous les potos, préférent se la jouer vieille... Et bien je crois que ce soir, ils peuvent se mordre les doigts. Une fois n'est pas coutume, j'arrive avec du retard, vers 21h40, cette fois-ci, je pense donc avoir raté la premiére partie, car en plus c'est le Watcha Clan qui est... La suite

Indochine : les dernières chroniques concerts

Indochine - 13 Tour en concert

Indochine - 13 Tour par lol
Zenith d'Orléans, le 03/05/2017
Indochine est le groupe de rock le plus populaire en France depuis le début des années 80. Actif depuis 1982, capable de remplir plusieurs Stades de France, le combo de Nicola... La suite

Indochine  en concert

Indochine par Xavier Averlant
Le Trianon, Paris, le 09/12/2015
Pour la fin de l'année 2015, Indochine a décidé d'offrir à ses fans un concert gratuit "sur invitations" mais retransmis sur la nouvelle plateforme de streaming TIDAL. Ce... La suite

Indochine en concert

Indochine par Lebonair
Stade de France, Saint-Denis (Paris), le 27/06/2014
Indochine a rempli deux Stades de France les 27 et 28 juin 2014... En préambule de ces deux soirs, j'avais reçu une rapide présentation par mail de cet évènement : "Dans moins... La suite

Indochine + Klink Clock (Black City Tour 2) en concert

Indochine + Klink Clock (Black City Tour 2) par Pirlouiiiit
Dome, Marseille, le 30/11/2013
Me voici dans la délicate situation de devoir faire la chronique en n'ayant vu que 3 morceaux. En effet je comptais rester aussi longtemps que possible pour remplacer le... La suite

Jéronimo : les dernières chroniques concerts

Indochine - Jéronimo par turlututu55
Rhénus, Strasbourg, le 05/03/2003
Pour mon premier concert.... Et bien quel concert ! Bien que la sécurité était vraiment trop présente et envahissante en dehors de la salle (on devait se mettre en rang deux par deux, fouille corporelle...)0 Mais une fois à l'intérieur de la salle (réduite pour cause de travaux) la magie m'avait déjà envahit. En attendant que mon groupe... La suite

La Ruda : les dernières chroniques concerts

Festival de Montfort : Ciao tympans + Oh Tiger Mountain + Azyd Azylum + La Ruda en concert

Festival de Montfort : Ciao tympans + Oh Tiger Mountain + Azyd Azylum + La Ruda par Gabriel Brouchon
Montfort (04), le 02/08/2012
2eme jour. Moins de monde (500 personnes) que la veille pour cette soirée plutôt orientée Rock (Hardcore, Ska et Festif). Ciao tympans Ce soir, le groupe chargé d'ouvrir... La suite

Bad Billy + Les Hurlements d'Léo + La Ruda en concert

Bad Billy + Les Hurlements d'Léo + La Ruda par Julyzz
Le Bataclan - Paris, le 17/11/2011
Arrivée pourtant légèrement avant 19h, je suis surprise de trouver déjà sur scène Bad Billy que je n'avais pas vu annoncé. Très bonne découverte bien Rock'n... La suite

Le Peuple de l'Herbe : les dernières chroniques concerts

Marsatac 2010 : Boogers + Cibelle + Iswhat?! + Le Peuple de l'Herbe + AntiPop Consortium + Bonnie Li en concert

Marsatac 2010 : Boogers + Cibelle + Iswhat?! + Le Peuple de l'Herbe + AntiPop Consortium + Bonnie Li par Mystic Punk Pinguin
Friche Belle de Mai - Marseille, le 23/09/2010
Une nouvelle édition de Marsatac, c'est à chaque fois une découverte. Tout d'abord pour le lieux, le festival étant nomade, contre son grès. Et avouons le, l'aménagement de la... La suite

Raggasonic + Deliquent Habits + Rootz underground + Le peuple de l'herbe + Heavy Trash + Poni Hoax en concert

Raggasonic + Deliquent Habits + Rootz underground + Le peuple de l'herbe + Heavy Trash + Poni Hoax par Audrey H
Festival Garorock - Marmande, le 02/04/2010
Après 5h de route, nous découvrons tout d'abord le camping qui nous est réservé pour 3 jours : vaste étendue de verdure bientôt totalement recouverte par les tentes d'un côté et... La suite

Le Peuple de l'Herbe en concert

Le Peuple de l'Herbe par vand
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 24/03/2010
Avant toute chose, rendons grâce à la délicieuse jeune femme aux cheveux rouges qui gérait les entrées hier soir ! Arrivés, ma moitié et moi-même, sans nous douter un seul instant... La suite

Peuple de l'Herbe + Obny en concert

Peuple de l'Herbe + Obny par Zys
Les Passagers du Zinc, Avignon, le 09/10/2009
Le Peuple de l'Herbe. Le genre de groupe dont j'écoute très peu les albums mais que je prends toujours un excellent plaisir à voir en live. Et leur prestation de vendredi aux... La suite

Les Ogres de Barback : les dernières chroniques concerts

L'Appel du 8 juin de SOS Méditerranée - Compagnie Traversées Nomades, Ballaké Sissoko, Madame Monsieur, Big Buddha, Les Ogres de Barback, Dj Oil en concert

L'Appel du 8 juin de SOS Méditerranée - Compagnie Traversées Nomades, Ballaké Sissoko, Madame Monsieur, Big Buddha, Les Ogres de Barback, Dj Oil par Philippe
Place d'armes du Mucem, Marseille, le 08/06/2018
"C'est à quelle profondeur exactement, là où les gens se noient ?" Question incongrue en apparence, qu'un des 40 bénévoles de SOS Méditerranée, qui informent les enfants... La suite

Les Ogres de Barback en concert

Les Ogres de Barback par Lsl
L'Usine Istres, le 10/11/2017
Les Ogres de Barback sont quatre frères et sœurs qui jouent ensemble depuis 23 ans. Pour eux la musique est donc sans aucun doute une histoire de famille, en revanche ce que... La suite

Les Ogres de Barback en concert

Les Ogres de Barback par pirlouiiiit
Le Trianon, Paris, le 08/11/2012
Venu à Paris pour deux jours de boulot intense, me voici finalement libéré dès jeudi soir ... du coup aucune hésitation je file du côté de Pigalle. Pour le cas où j'en aurais eu... La suite

Zebda + la Rue Ketanou + Ogres de Barback par Coco /Alexandra
Zenith - Dijon, le 26/11/2011
"le 26 novembre 2011 je me rends a travers le brouillard au zénith de Dijon. À L'affiche : Zebda, les Ogres de Barback et la Rue Ketanous. Contrairement au reste de la tournée des Ogres c'est un Promoteur local ( tourneur de Tryo, est ce une coïncidence? ) qui nous a concocté cette soirée engagée, les élections n'étant plus très loin ça se motive.... La suite

Mass Hysteria : les dernières chroniques concerts

Mass Hystéria + Kate Tempest + Weezer + Jain + Frank Carter and the Rattlesnakes + Angèle (Eurockéennes de Belfort 2019) en concert

Mass Hystéria + Kate Tempest + Weezer + Jain + Frank Carter and the Rattlesnakes + Angèle (Eurockéennes de Belfort 2019) par Lebonair
Presqu'ïle du Malsaucy - Belfort, le 06/07/2019
Dans l'ambiance orageuse, bouillante et poussiéreuse d'un Malsaucy qui a fait le plein ce samedi, ceux sont les filles qui furent à l'honneur lors de cette troisième journée... La suite

(mes) Eurockéennes 2019, 1/2 : Mass Hysteria, Hubert Lenoir, Kate Tempest, Weezer, The Psychotic Monks, Frank Carter & The Rattlesnakes, Mantar en concert

(mes) Eurockéennes 2019, 1/2 : Mass Hysteria, Hubert Lenoir, Kate Tempest, Weezer, The Psychotic Monks, Frank Carter & The Rattlesnakes, Mantar par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 06/07/2019
On aurait bien aimé commencer comme toujours ces chroniques par le petit couplet sur notre 26 ième participation d'affilée, sur les 31 éditions de nos chères Eurockéennes, par la... La suite

Hellfest et Knotfest 2019 : Kiss, Slayer, Slipknot, Tool, Rob Zombie, Dropkick Murphys, Slash, Gojira, Sick Of It All, Sabaton, Dagoba, Kvelertak, Sisters of Mercy, Mass Hysteria... en concert

Hellfest et Knotfest 2019 : Kiss, Slayer, Slipknot, Tool, Rob Zombie, Dropkick Murphys, Slash, Gojira, Sick Of It All, Sabaton, Dagoba, Kvelertak, Sisters of Mercy, Mass Hysteria... par Pipoulem
Clisson, le 23/06/2019
Retour sur le plus gros festival metal de France, le Hellfest. Habituellement le festival se déroule sur trois jours vendredi/samedi/dimanche. Mais cette année nous avons... La suite

Hellfest 2016 1er jour (Rammstein, Nashville Pussy, Le Bal des Enragés, Halestorm, Mass Hysteria, Anthrax, Turbonegro, Bullet For My Valentine, Hatebreed, Volbeat, Dropkick Murphys) en concert

Hellfest 2016 1er jour (Rammstein, Nashville Pussy, Le Bal des Enragés, Halestorm, Mass Hysteria, Anthrax, Turbonegro, Bullet For My Valentine, Hatebreed, Volbeat, Dropkick Murphys) par Abigail Darktrisha
Clisson , le 17/06/2016
Après l'anniversaire pour les 10 ans du festival l'an dernier, c'est donc toujours avec autant d'ardeur que s'ouvrira cette deuxième décennie musicale en ce mois de juin... La suite

Miossec : les dernières chroniques concerts

Miossec en concert

Miossec par Samuel Charon
File 7, Magny Le Hongre, le 21/03/2015
Tous les titres des chansons de Miossec sont utilisés pour conter une histoire qui colle à l'actu. "Regarde un peu la France" pourrait tonner l'assistant parlementaire de... La suite

Miossec + Fiodor Dream Dog en concert

Miossec + Fiodor Dream Dog par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 18/11/2014
Précédé sur scène par une efficace prestation en solo de l'excellente Fiodor Dream Dog en première partie, Miossec a donné un bon concert pour ses fans clermontois à la Coopé,... La suite

Les Francofolies de La Rochelle 2014 : Miossec en concert

Les Francofolies de La Rochelle 2014 : Miossec par Lebonair
La Coursive-Grand Théâtre, La Rochelle, le 12/07/2014
Après la très chouette prestation de 60 minutes offerte par Les Innocents en première partie, nous attendons maintenant la star de la soirée et qui représentera pour nous un... La suite

Miossec en concert

Miossec par Ysabel
Théatre des Salins, Martigues, le 06/05/2014
Plus qu'un plaisir ... Et il est même double : Retrouver Miossec Live bien sûr, mais aussi ce cher Théâtre des Salins que je n'ai pas vu depuis longtemps. Scène ouverte et... La suite

Morning Star : les dernières chroniques concerts

The National + This Is The Kit en concert

The National + This Is The Kit par Pierre Andrieu
Le Zénith, Paris, le 18/11/2013
The National en tête d'affiche au Zénith de Paris pour un concert complet, le 18 novembre 2013... En 2002, à la sortie - confidentielle - du premier album du groupe... La suite

Morning Star + Yvan Hio + Ben Symphonic Orchestra + This is Kit (Festival BaO #4) en concert

Morning Star + Yvan Hio + Ben Symphonic Orchestra + This is Kit (Festival BaO #4) par Pirlouiiiit
Doun - Rognes, le 08/09/2006
Tout d'abord si j'avais su en demandant a Philippe qu'il allait faire une chronique aussi complete je pense que je n'aurais pas ecrit celle qui suit ... mais c'est trop tard. En... La suite

Morning Star + Calc par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 13/05/2005
Un concert de rêve ! Sur le papier, le concert des Anglais de Morning Star - avec en première partie les Bordelais de Calc - avait des allures d'affiche pop parfaite... Dans les faits, la soirée s'est déroulée comme dans un rêve avec deux groupes fans et amis les uns des autres, une ambiance conviviale et un public visiblement enchanté.... La suite

Morning Star + Sharko (Les Volcaniques de mars 2002) par Pierre Andrieu
Espace Couriat , Riom , le 08/03/2002
C'est le trio belge Sharko qui débute la première soirée des Volcaniques de Mars 2002... Le concert commence par un morceau très calme mais, par la suite, le groupe - et surtout son chanteur - fera preuve de tout son pétillant dynamisme. Alors que ses acolytes, un excellent guitariste créant des atmosphères planantes et un batteur appliqué, sont... La suite

Mud Flow : les dernières chroniques concerts

Mud Flow (Shamrock Festival) en concert

Mud Flow (Shamrock Festival) par Zys
La Maroquinerie, Paris, le 14/03/2009
Mud Flow. Une critique qui sera sans doute l'une de mes plus subjective. Mud Flow, c'est ce petit groupe belge que j'écoute depuis des années, celui qui me fait frissonner à... La suite

Noir Désir : les dernières chroniques concerts

Noird Désir + Hawksley Workman par Nico
Arenes d'Arles, le 23/07/2002
Que de choses à dire sur ce concert!!!! J'ai découvert Hawksley Workman ce soir-la au milieu de ces magnifiques arènes. C'est un furieux, qui met une peche d'enfer au public. Il enchaine sur n'importe quel instrument et fait claquer sa voix. Depuis je suis bien fan. Je crois qu'il y avait autant de fan d'Hawskley que de Noir Des ( j'exagere un... La suite

Peaches : les dernières chroniques concerts

Festival Woodstower : Zahra Hindi + Herman dune + Tricky + Peaches + André Duracell en concert

Festival Woodstower : Zahra Hindi + Herman dune + Tricky + Peaches + André Duracell par boby
Grand parc Miribel Jonage- Lyon, le 28/08/2009
Après une nuit glaciale dans la toundra lyonnaise, une heure de galère pour trouver la navette pour Lyon et une petite balade dans le village artisanal, nous voilà de retour au... La suite

The Kills + Peaches + Papercuts + Camera Obscura + ST Vincent  + Forest Fire (La Route du Rock 2009)  en concert

The Kills + Peaches + Papercuts + Camera Obscura + ST Vincent + Forest Fire (La Route du Rock 2009) par Pierre Andrieu
Fort de Saint-Père, Saint-Malo, le 15/08/2009
Une bonne nuit de sommeil n'est pas de trop pour se remettre des délicieux excès sonores de la première journée de la Route du Rock 2009... Après ce passage obligé, l'on se... La suite

Peaches + Matthew Herbert (Marsatac 2006) en concert

Peaches + Matthew Herbert (Marsatac 2006) par RocknRoll_Tartiflett
J4 - Marseille, le 29/09/2006
Ma soirée commençait grave sous le signe de "c'est quoi cette soirée de merde" / "je suis trop vieux pour ces conneries" : - d'abord je rate Mogwai, puisque j'ai boulonné... La suite

(mon) Marsatac 2006 : Mogwaï, 2 Lone Swordsmen, Jahcoozi, Funkstörung, The Rapture, Vitalic, Peaches, Matthew Herbert, The Hacker en concert

(mon) Marsatac 2006 : Mogwaï, 2 Lone Swordsmen, Jahcoozi, Funkstörung, The Rapture, Vitalic, Peaches, Matthew Herbert, The Hacker par Philippe
Esplanade St Jean J4, Marseille, le 28/09/2006
Troisième édition du festival Marsatac sur le J4, et pour la première fois ils ont fait exprès d'être ici ! Ca se sent de suite : aménagement beaucoup plus réfléchi et convivial... La suite

Programme : les dernières chroniques concerts

The Coral, Interpol, Dj Shadow, The Notwist...(La Route du Rock 2002) par Sami
St Malo, Fort de St Père, le 09/08/2002
L'édition 2002 de la Route du Rock restera dans les annales pour des raisons surtout climatiques : la pluie torentielle du premier soir et le mauvais temps global auront parfois davantage marqué les festivaliers que certains concerts anecdotiques. Le parti pris "découverte" de ce rendez-vous est une prise de risques des plus audacieuses ("rock" en... La suite

Noir Désir + Dupain + Programme par pulp__fiction
La Rochelle, Les Francofolies, le 16/07/2002
La soirée débute avec 2 groupes invités par Noir Désir : Dupain, énergie communicative, l'ambiance montait.... puis arriva le 2ème groupe, Programme, enchaînement de leur repertoire comme s'ils étaient seuls au monde, aucune communication et huée/ennui du public! Sanction pour ce groupe, non apprécié a sa juste valeur, dûe a l'impatience non... La suite

Tanger et Programme par LaurentM
Ninkasi Kao de Lyon, le 25/11/2000
Si Tanger et Programme ont marqué, à leur manière, par leurs albums respectifs le détroit et mon cerveau dans ma bouche, l'année 2000, ils le doivent avant toute chose à leur tranquille, mais convulsive, insolence. Horizons lointains. J'ai un souvenir parfaitement net de ma première vision de 2001, l'Odyssée de l'espace de... La suite

Psy 4 de la Rime : les dernières chroniques concerts

Psy4 de la Rime + Jibs en concert

Psy4 de la Rime + Jibs par Bertrand 13rugissant
Usine (Istres), le 12/04/2013
Direction l'Usine ce soir pour voir ce que le dernier cru des Psy4 donne en live. En effet, Quatrième dimension est sorti le 1er Avril, et c'est déjà classé dans le top 3... La suite

Soprano + Revolution Urbaine + Carpe Diem feat. Mino + ... en concert

Soprano + Revolution Urbaine + Carpe Diem feat. Mino + ... par Gautier Vlt
Dome - Marseille, le 14/05/2011
Il y a tout juste quelques heures s'achevait une splendide soirée mettant à l'honneur le rap français et plus particulièrement sa branche marseillaise. Soprano, l'emblématique... La suite

Finale Class'EuRock : Pup Curl + Red Shines + Ten Watt Transistors + Skhul + Isys + La relève + The Cheerleaders + Rockett Queens +  Mademoiselle K + Psy 4 de la Rime   en concert

Finale Class'EuRock : Pup Curl + Red Shines + Ten Watt Transistors + Skhul + Isys + La relève + The Cheerleaders + Rockett Queens + Mademoiselle K + Psy 4 de la Rime par Boby
Parc Jourdan - Aix En Provence, le 30/05/2009
Initialement prévue sur 2 jours comme depuis 10 ans, la 19éme finale des Class Eurock's s'est malheureusement vue réduite à une soirée. Période de crise oblige, il y a bien plus... La suite

Psy 4 de la rime en concert

Psy 4 de la rime par Desh
Le Dôme - Marseille, le 05/12/2008
Après une première partie de Lygne 26 (Groupe originaire de La Savine et de ses alentours), le quatuor fait son entrée en scène sur le générique du dessin animé "Les Cités... La suite

Robots In Disguise : les dernières chroniques concerts

Robots In Disguise + Austra (En Attendant Les Femmes S'en Mêlent 2011) en concert

Robots In Disguise + Austra (En Attendant Les Femmes S'en Mêlent 2011) par Pierre Andrieu
Divan du Monde, Paris, le 20/01/2011
La soirée de lancement du festival itinérant Les Femmes S'en Mêlent 2011 - qui aura lieu partout en France, du 19 mars au 3 avril - a permis de voir à l'œuvre sur les... La suite

Robots in Disguise par Pirlouiiiit
Poste à Galène - Marseille, le 24/02/2005
Un début de concert difficile pour moi ... deux nenettes au déguisement outrancié, qui lance la bande son de leurs chansons a la telecommande via le lecteur de DVD qui est projeté en fond de scène ... bande son sur lequel elles repassent une couche de xylophone ... des beat dance floor sur lesquels elles piaillent plus qu'elles ne chante une ligne... La suite

Robots In disguise par Sami
Poste à Galène - Marseille, le 29/10/2002
Le premier contact avec les Robots In Disguise se fera une heure avant, en attendant ma bière au bar, une blonde timide couverte de badges de toutes les couleurs vient donner à la serveuse un tupperware à conserver dans le frigo, c'était à la fois anecdotique et en même temps assez annonciateur du délire qui allait suivre, un show sous haute... La suite

Robots in disguise par Hur
Rock dans tous ses états ( Evreux), le 29/06/2002
Découverte intéressante que ce groupe composé de deux anglaises déjantées en fin de soirée au Banana Club. Ambiance feutrée et quelques jeunes fans pour cette formation. Alors qu'elle m'était totalement inconnue, j'ai été séduit par leur musique (plutôt inclassable) et leur look surnaturel (mi-manga, mi-androïde...). Compositions assez chancelantes... La suite

Saian Supa Crew : les dernières chroniques concerts

Saïan Supa Crew par Oriana
Rockstore Montpellier, le 14/04/2006
"Ce qui m'intéresse, ce n'est pas le bonheur de tous les hommes c'est celui de chacun" Vian Je me livre à un exercice plus que périlleux... exprimer avec des mots un moment d'exaltation. Hum, oui, Saïan Supa Crew était en concert hier au Rockstore de Montpellier. J'ai largement tendance à me répéter quant à l'acoustique déplorable de ce lieu,... La suite

Saian Supa Crew par mozamen
Zenith Oméga Toulon, le 13/04/2006
Enorme !! Ok ils sont 5 fois plus nombreux pour mettre le feu mais quand même, autant d'énergies c'était génial, on a eu de la chance en plus : c'était dans une petite salle (la salle bis du zenith oméga) d'environ 400 personnes que l'on a vu / vécu / bougé / gueulé (...) les meilleurs performeurs scéniques du hip hop héxagonal et plus encore... La suite

Saïan Supa Crew par XXX
Solidays, Paris, le 06/06/2002
le Saïan est vraiment impressionnant ils ont un talent fou ils savent chauffer la salle et nous faire passer un super moment. Le concert qui a duré environ 2h est passé incroyablement vite c'était vraiment excellent ils sont à voir même si on est pas adepts du rap/reggae, c'est vraiment génial ! La suite

Six by Seven : les dernières chroniques concerts

Hundred Reasons - Rival Schools - Six by Seven par RV
Le Trabendo, Paris, le 19/03/2002
Du lourd la nuit dernière au Trabendo où l'énorme surprise de la soirée est venue des fabuleux Hundred Reasons, le combo briton dont l'album est attendu pour le 20 mai a scotché la salle avec une énergie rock et des mélodies à couper le souffle. Ceux qui ont pu voir le tonitruant "I'll find you" sur MTV2 savent de quoi je veux parler, et bien je... La suite

Six by Seven par Hum !
Poste à Galène - Marseille, le 28/04/2000
Ce soir la concurence était rude puisqu'aux Docks il y avait les les Négresses Vertes ... remarquez avec un peu de motivation il était possible de faire les deux car les Negresses ont du commencé un peu tard. Mais venant tout juste de me faire arracher un dent de sagesse j'ai choisi le plus proche de chez moi et ai même sacrifié la première partie ... La suite

Soulwax : les dernières chroniques concerts

Festival Marsatac 2017 : Fonky Family, Soulwax, Princess Nokia, Demi Portion, Nicolas Jaar en concert

Festival Marsatac 2017 : Fonky Family, Soulwax, Princess Nokia, Demi Portion, Nicolas Jaar par Sami
Parc Chanot, Marseille, le 23/06/2017
Marsatac 19ème edition en mode papy de la résistance ce soir, principalement motivé par la venue de Soulwax cette année. Exit la friche de la Belle de mai, les organisateurs... La suite

Brodinski, Yuksek, Soulwax, 2 Many Dj's, soirée bonheur binaire par Bertrand Lasseguette
Cartonnerie, Reims, le 16/11/2007
J'étais très content d'être là. C'est la première fois que je mets les pieds dans une soirée Bonheur Binaire (la 15ème du nom) et puis aussi, la première fois que je vois Yuksek et Brodinski, deux rémois qui se sont fait une place dans le circuit des clubs, ici et ailleurs, comme en Australie. J'ai quelques trains de retard. Ils ont déjà animé... La suite

Queens of the stone age, Foo fighters, Soulwax, Fogging molly, REM , Keane par Dr Zoideberg
Rock Werchter (Belgique), le 03/07/2005
Cette journée fut mémorable même si elle commença avec les Flogging molly qui malgré leurs bone humeur n'arriveront pas effacer la pauvreté musicale de leurs mourceaux qui se suivent et se ressemblent. De plus ils de plaisent à scander des "Fuck George Bush" et même si je suis totalement d'accord, ils ont surement dû oublier que ce festival est... La suite

Modey Lemon + Rinocérose + Riton + LCD soundsystem + Le Tigre + Louise Attaque + Amadou et Mariam + Soulwax + Kasabian + Wriggles + Didier Super (Festival Furia) par christophe
base de loisirs Cergy Pontoise, le 26/06/2005
J'y suis allé avec pour motivation première de voir (une fois dans la vie avant son auto destruction) Didier Super et quelques trucs sympas. Toute la programmation chanson néo réaliste française et métal/punk me faisait plutot peur mais en fait il y avait moyen d'y échapper facilement. Au final,j'ai trouvé le week end formidable, le site de la... La suite

Tarmac : les dernières chroniques concerts

Luke + Tarmac par Duarte
Moulin - Marseille, le 25/05/2004
Pas mal de monde pour cette affiche, je pense qu'il y avait surtout des gens venus voir Tarmac. Pour ma part j'étais surtout venu voir Luke. Le concert a commencé pile à l'heure, ça faisait une éternité que je n avais pas vu ça... Les membres de Luke étaient très attendus après la sortie de leur deuxième album "la tête en arrière". Ils... La suite

Luke + Tarmac par marjo
le moulin - Marseille, le 25/05/2004
J'avais adoré le premier album de luke "la vie presque", j'aime aussi beaucoup leur second bien que totalement différent. "La tête en arrière", leur 2 ème donc, a un son très live, abrupte et qui laissait epsèrer du meilleur sur scène: mission accomplie.... Tout est très péchu, dynamique, vivant et entrainant.. un bon souffle d'air frais...un seul... La suite

Luke + Tarmac par Le Sphinx
Le Moulin - Marseille, le 25/05/2004
Bien qu'en première partie de Tarmac, ce groupe mériterait une critique à part : pour résumé, le vide laissé par Noir Désir est comblé. Des textes, du son, une maîtrise de la scène. BRAVO !!! A NE PAS RATER ! Tarmac : du Louise Attaque plus corrosif. Très carré sur scène (presque trop : des morceaux trop calibrés : LACHEZ VOUS LES GARS !)...... La suite

tarmac + amadeus tapioca + chinaski par désir noir
nice theatre de verdure, le 14/05/2004
Le festival des mai s'installe bien à Nice.Première bonne surprise le trio amadeus tapioca qui nous a livré un tres bon set d'une heure au carrefour de M et de muse. A surveiller. Chinaski prend le relais mais les sons de synthé rajoutés et les paroles incompréhensibles ne m'enchante pas trop. Enfin Tarmac arrive et là pur régal. Je les... La suite

Venus : les dernières chroniques concerts

Venus, Anaïs, Malajube, Fancy, Arctic Monkeys, Dionysos, Polysics, The Strokes, NonStop, Daft Punk par Gringo
Eurockéennes de Belfort 2006, le 30/06/2006
Après une longue attente des navettes fantômes à la gare de Belfort et une petite queue pour la pose du bracelet VIP (je suis trop VIPIIIIIIII), le festival commence par la création de VENUS... Cette année, les Eurock ont multiplié les créas alléchantes : Venus, Dionysos, The Sunday Drivers et Teitur jouent avec un orchestre, Camille... La suite

Venus + An Pierle par Mel
salle Malraux (Hippodrome), Douai, le 12/12/2003
J'arrive vers 19H30, le hall est quasiment vide. Seules 3, 4 personnes sont déjà arrivées. J'attends tranquillement. Je suis presque devant la porte d'entrée. Ils nous font bouger pour entrez par les côtés. Il y a donc maintenant 2 files de chaque côté. Ce sera la nôtre qui va ouvrir la première. Je me précipite sur les sièges du premier rang. Me... La suite

VENUS + Flexa Lyndo + My Little Cheap Dictaphone par MUSeIC
L'Entrepot (GRENOBLE), le 22/05/2003
Grande soiree belge ce soir-là a Grenoble: Des notre arrivee dans cette chere petite salle enfumée qu'est l'Entrepot, le premier groupe de la soiree démarre son set; il s'agit de My Little Cheap Dictaphone (sacré nom!!) et des les premieres notes: ca marche! Quatres musiciens avec surtout un leader-chanteur-guitariste exceptionnel avec une voix... La suite

Venus + Flexa Lyndo par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 21/05/2003
Le groupe belge Flexa Lyndo a parfaitement assuré la première partie de Venus dans la petite salle de la Coopérative de Mai. Ce jeune quatuor composé d'un guitariste/chanteur/bassiste/claviers à lunettes, d'un bassiste/saxophoniste, d'un batteur et d'un chanteur/guitariste a démontré que ses morceaux, excellents sur disque, passaient très bien... La suite

Yaniss Odua : les dernières chroniques concerts

Yaniss Odua + Metisson + Conquering Sound  en concert

Yaniss Odua + Metisson + Conquering Sound par Bertrand 13rugissant
Les Passagers du Zinc, le 02/03/2013
Nouveau rendez-vous aux Passagers du Zinc. Soirée reggae dans cette salle cosy qui promet un concert vivant et animé. Le public sera logiquement sollicité par les artistes.... La suite

Reggae Sun Ska 2019 J2, Alpha Blondy, Balik, Flavia Coelho, Irie Ites, Linval Thompson, Morcheeba, Patrice, Selecta Antwan, Snk, Tairo, Tiwony, Trinity, U Brown, Yaniss Odua en concert

Reggae Sun Ska 2019 J2, Alpha Blondy, Balik, Flavia Coelho, Irie Ites, Linval Thompson, Morcheeba, Patrice, Selecta Antwan, Snk, Tairo, Tiwony, Trinity, U Brown, Yaniss Odua par Penandpaper
Domaine de Verteuil, le 03/08/2019
Nous voilà reparti pour le deuxième jour du Reggae Sun Ska. Paré à l'embarquement, nous allons voyager aujourd'hui aux vus des têtes d'affiches présentes ; du Brésil à la Côte... La suite

Duck duck Grey Duck ,Yaniss Odua , Gary Clark Jr ,Anthony B , Hell's Kitchen, Ben Harper and the innocent criminal, Faada Freddy, Biga Ranx, Johnny Hallyday , Chinese Man par Lionel Degiovanni
Paléo Festival , Nyon, le 23/07/2015
Pour démarrer ce jeudi, je découvre un jeune groupe suisse sur une petite scène. Il s'agit de. Duck duck Grey Duck . Dans ce projet, on peut retrouver le chanteur de Mama Rosin qui est pour moi le sosie de Jean Dujardin mais avec des cheveux longs et bouclés. Ce qu'ils font est du bon rock, bien gras qui dégouline bien comme il faut. La voix du... La suite

Dance Hall Preview : Straîka + Yanis Oudoua + Matinda + Little espion + Mister Curtis par Mister GATINHO
Café Julien, Marseille, le 12/12/2003
C'est la première fois que j'ai l'occasion de voir autant de bons artistes dancehall reunis sur une scène, bien que la salle soit petite et bien remplis (café julien et non espace julien), l'événement était de taille. Le concert à débuté un peu plus tard vers 23h30, le temps que Straïka D chauffe un peu le public, ensuite sont arrivés les... La suite